Parrainages et marrainages

Changer des vies et créer des opportunités pour l’avenir grâce à un engagement régulier 

Par votre parrainage, vous soutenez à long terme et de manière ciblée des personnes dans le besoin. Vous faites un don pour les enfants, les femmes et les hommes qui ont besoin de votre aide. 

Avec seulement un franc par jour pour un parrainage ou 10 francs par mois pour une Étoile Caritas, vous offrez de l’espoir et de la confiance. 

Bambini a scuola: Dopo i gravi combattimenti nella Ghouta orientale, il bambino siriano Salim, 9 anni, e i suoi amici possono tornare a frequentare la scuola in un luogo caldo e sicuro.
Les enfants à l’école: Salim a 9 ans; ce jeune Syrien et ses amis peuvent enfin retourner à l’école dans un environnement sûr et chaleureux après les violents combats dans la Ghouta orientale. © Hasan Belal
1 / 6
Bambini di strada: Shanny, 14 anni, della Bolivia trova il modo di lasciare il mondo della droga e la vita di strada per tornare a scuola e studiare per un futuro migliore.
Les enfants des rues: en Bolivie, Shanny (14 ans) trouve un moyen de sortir de la drogue et de la vie dans la rue pour retourner à l’école et se construire un avenir meilleur. © Jules Tusseau
2 / 6
Forza d’animo ai bambini: Sao Bat, 9 anni, gioca e studia ogni mattina presso il centro a Poipet (Cambogia) affinché possa essere integrato nella scuola pubblica.
Force de vie: Sao Bat (9 ans) joue et étudie tous les matins au centre de Poipet (Cambodge), ce qui lui permettra de s’intégrer ensuite dans une école publique. © Christopher Cusick
3 / 6
Acqua per tutti: Merdiya, 16 anni, e i suoi compagni imparano le pratiche igieniche attraverso un approccio ludico e migliorano così il loro stato di salute.
L’eau pour tous: Merdiya (16 ans) et ses camarades de classe apprennent par le jeu de bonnes pratiques d’hygiène et améliorent ainsi leur état de santé. © Sabine Schild
4 / 6
Un mondo senza fame: grazie a metodi di coltivazione adeguati e a possibilità di immagazzinaggio comuni Rosalie Ounyaï, 28 anni, del Ciad riesce ad aumentare il proprio reddito. Può così mandare a scuola i suoi figli.
Un monde sans faim: Rosalie Ounyaï, 28 ans, au Tchad, obtient plus de revenus grâce à des méthodes de culture adaptées et à des possibilités de stockage communautaire. Elle peut ainsi envoyer ses enfants à l’école. © Alexandra Wey
5 / 6
Soccorritori in caso di catastrofe: nella città ucraina di Bucha un bambino riceve generi alimentari da Caritas.
Partenaire urgence: dans la ville de Boutcha en Ukraine, un jeune garçon reçoit de la nourriture de Caritas. © Caritas Spes Ukraine
6 / 6
Bambini a scuola: Dopo i gravi combattimenti nella Ghouta orientale, il bambino siriano Salim, 9 anni, e i suoi amici possono tornare a frequentare la scuola in un luogo caldo e sicuro.
Les enfants à l’école: Salim a 9 ans; ce jeune Syrien et ses amis peuvent enfin retourner à l’école dans un environnement sûr et chaleureux après les violents combats dans la Ghouta orientale. © Hasan Belal
1 / 6
Bambini di strada: Shanny, 14 anni, della Bolivia trova il modo di lasciare il mondo della droga e la vita di strada per tornare a scuola e studiare per un futuro migliore.
Les enfants des rues: en Bolivie, Shanny (14 ans) trouve un moyen de sortir de la drogue et de la vie dans la rue pour retourner à l’école et se construire un avenir meilleur. © Jules Tusseau
2 / 6
Forza d’animo ai bambini: Sao Bat, 9 anni, gioca e studia ogni mattina presso il centro a Poipet (Cambogia) affinché possa essere integrato nella scuola pubblica.
Force de vie: Sao Bat (9 ans) joue et étudie tous les matins au centre de Poipet (Cambodge), ce qui lui permettra de s’intégrer ensuite dans une école publique. © Christopher Cusick
3 / 6
Acqua per tutti: Merdiya, 16 anni, e i suoi compagni imparano le pratiche igieniche attraverso un approccio ludico e migliorano così il loro stato di salute.
L’eau pour tous: Merdiya (16 ans) et ses camarades de classe apprennent par le jeu de bonnes pratiques d’hygiène et améliorent ainsi leur état de santé. © Sabine Schild
4 / 6
Un mondo senza fame: grazie a metodi di coltivazione adeguati e a possibilità di immagazzinaggio comuni Rosalie Ounyaï, 28 anni, del Ciad riesce ad aumentare il proprio reddito. Può così mandare a scuola i suoi figli.
Un monde sans faim: Rosalie Ounyaï, 28 ans, au Tchad, obtient plus de revenus grâce à des méthodes de culture adaptées et à des possibilités de stockage communautaire. Elle peut ainsi envoyer ses enfants à l’école. © Alexandra Wey
5 / 6
Soccorritori in caso di catastrofe: nella città ucraina di Bucha un bambino riceve generi alimentari da Caritas.
Partenaire urgence: dans la ville de Boutcha en Ukraine, un jeune garçon reçoit de la nourriture de Caritas. © Caritas Spes Ukraine
6 / 6
Bambini a scuola: Dopo i gravi combattimenti nella Ghouta orientale, il bambino siriano Salim, 9 anni, e i suoi amici possono tornare a frequentare la scuola in un luogo caldo e sicuro.
Les enfants à l’école: Salim a 9 ans; ce jeune Syrien et ses amis peuvent enfin retourner à l’école dans un environnement sûr et chaleureux après les violents combats dans la Ghouta orientale. © Hasan Belal
1 / 6
Bambini di strada: Shanny, 14 anni, della Bolivia trova il modo di lasciare il mondo della droga e la vita di strada per tornare a scuola e studiare per un futuro migliore.
Les enfants des rues: en Bolivie, Shanny (14 ans) trouve un moyen de sortir de la drogue et de la vie dans la rue pour retourner à l’école et se construire un avenir meilleur. © Jules Tusseau
2 / 6
Forza d’animo ai bambini: Sao Bat, 9 anni, gioca e studia ogni mattina presso il centro a Poipet (Cambogia) affinché possa essere integrato nella scuola pubblica.
Force de vie: Sao Bat (9 ans) joue et étudie tous les matins au centre de Poipet (Cambodge), ce qui lui permettra de s’intégrer ensuite dans une école publique. © Christopher Cusick
3 / 6
Acqua per tutti: Merdiya, 16 anni, e i suoi compagni imparano le pratiche igieniche attraverso un approccio ludico e migliorano così il loro stato di salute.
L’eau pour tous: Merdiya (16 ans) et ses camarades de classe apprennent par le jeu de bonnes pratiques d’hygiène et améliorent ainsi leur état de santé. © Sabine Schild
4 / 6
Un mondo senza fame: grazie a metodi di coltivazione adeguati e a possibilità di immagazzinaggio comuni Rosalie Ounyaï, 28 anni, del Ciad riesce ad aumentare il proprio reddito. Può così mandare a scuola i suoi figli.
Un monde sans faim: Rosalie Ounyaï, 28 ans, au Tchad, obtient plus de revenus grâce à des méthodes de culture adaptées et à des possibilités de stockage communautaire. Elle peut ainsi envoyer ses enfants à l’école. © Alexandra Wey
5 / 6
Soccorritori in caso di catastrofe: nella città ucraina di Bucha un bambino riceve generi alimentari da Caritas.
Partenaire urgence: dans la ville de Boutcha en Ukraine, un jeune garçon reçoit de la nourriture de Caritas. © Caritas Spes Ukraine
6 / 6

Vos avantages de marraine ou de parrain

  • Vous êtes proches des projets. 
  • Vous pouvez faire un don ciblé pour une thématique qui vous tient à cœur. 
  • Vous recevez chaque année un rapport ou un magazine qui vous informe de la manière dont votre don a été utilisé. 
  • Vous avez la satisfaction de voir que votre don régulier permet une continuité dans les projets. 

Parrainages et marrainages d’enfants

Veuillez cliquer sur le parrainage de votre choix: 

Parrainages thématiques 

Veuillez cliquer sur le parrainage de votre choix:

Étoile de Caritas 

Des millions de familles, partout dans le monde et chez nous en Suisse, souffrent des conséquences de la pauvreté. La faim, les guerres, les catastrophes naturelles et le non-respect des droits humains élémentaires menacent des enfants, des femmes et des hommes. Toute famille devrait pouvoir vivre dans la dignité et la sécurité. 

En tant qu’Étoile de Caritas, vous soutenez par exemple le renforcement de la sécurité alimentaire des petits paysans au Mali, la couverture des besoins de base des familles réfugiées au Burkina Faso ou la lutte contre la pauvreté en Suisse. Avec seulement 10 francs par mois, vous leur redonnez confiance. 

Patin Lisbeth Keiser
«Avec mon parrainage, je peux apporter une petite contribution pour compenser un peu les nombreuses injustices dans ce monde.»Lisbeth KeiserMarraine

Rapports des parrainages et marrainages 

Des rapports annuels vous fournissent des informations de fond sur les projets et les thèmes de vos parrainages et marrainages. Nous vous informons de l’impact de votre parrainage.  

Contact

Michèle Achermann

Michèle Achermann

Administration des parrainages et marrainages

+41 41 419 23 19parrainages@caritas.ch

Photo de couverture: Une fillette au Tchad © Fabian Biasio