Mali : Projet p210047

Protection, Promotion et Respect des Droits des Enfants en Situation de Mobilité

  

 
 
Ouganda

Contexte et problématique

La société malienne est confrontée à de multiples vulnérabilités qui se répercutent dans son quotidien, entre autres en raison des facteurs climatiques, des conflits, de l’instabilité politico-sécuritaire, et de la faiblesse de son économie.
Neufs ans après l’éclatement initial de la crise de 2012 au Mali, plus de 3.4 millions de personnes sont estimées en besoin the protection. Parmi les 346'864 personnes déplacées internes, 61% sont des enfants qui font face à des risques de violations de leurs droits. A ces dynamiques internes au Mali favorisant la mobilité infantile s’en ajoutent d’autres, régionales. A la fois pays de départ, de transit et de destination, le Mali est caractérisé par des flux migratoires mixtes.

Même si l’État malien dispose d’un cadre législatif propice à la promotion et la protection de l’enfant, il a des faibles capacités pour y faire face. Lié à leur situation en migration, les enfants sont souvent privés de services de base adéquats (logement, aliments, accès à l’eau, éducation, santé, etc.) et exposés à des risques de protection élevés tels que la traite, l’exploitation sous toutes ses formes ou les pires formes de travail, en particulier la prostitution, le travail forcé des enfants sur les sites d’orpaillage et l’enrôlement forcé des enfants dans les groupes armés. Les enfants en situation de mobilité sont aussi fréquemment soumis à des passeurs, trafiquants ou exploiteurs.

 

Nos objectifs

Le projet a trois piliers :

  1. Renforcer l’environnement protecteur des enfants en mobilité au Mali à détecter et identifier les enfants en situation de mobilité à risques de violations de leurs droits ;
  2. Fournir une assistance de protection aux enfants en mobilité à risques ;
  3. Soutenir les acteurs étatiques et non-étatiques concernés à mettre en application le cadre politico-juridique de protection par le biais d’actions de sensibilisation, d’information et de plaidoyer.

Les interventions seront déployées en parallèle à Bamako, à Mopti/Sévaré et dans la région de Gao. Ces zones ont été choisies, car elles sont les principaux points de passage ou de destination des enfants en mobilité.
La mise en œuvre du projet et envisagé en deux phases : 1) Réalisation sur la route Bamako-Sévaré/Mopti avec Danish Refugee Council (DRC). 2) Réplication du projet dans la région de Gao en partenariat avec Actions Tartit pour le Développement Durable (ATDED) et l’Association Malienne des Droits de l’Homme (AMDH).

 

Notre impact

A travers un renforcement systématique des capacités des différents acteurs étatiques et non-étatiques chargés de la protection des enfants en situation de mobilité, l’action contribuera à une meilleure application du cadre législatif existant et avec ceci à une gouvernance améliorée de cette thématique au Mali. En outre, le projet fournira une assistance directe (p.ex. soutien psychosocial, logement, aliments, ou assistance juridique) et de référencement à des services spécialisés (p.ex. réunification familiale) aux enfants, sensibilisera les communautés d’accueil sur les besoins spécifiques des enfants, renforcera les capacités des acteurs en contact direct avec les enfants, et assurera une meilleure coordination des acteurs humanitaires.

 

Thématiques et approches

Caritas Suisse s’engage pour une migration autodéterminée, digne et sûre. Le projet suit une approche fondée sur les droits, particulièrement les droits des enfants visant la protection, la promotion et le respect du droit de chaque enfant de grandir en bonne santé et en sécurité. L’atteinte des résultats escomptés se fondera sur la collaboration active et complémentaire de Caritas Suisse (responsable pour la gestion du projet, responsabilité financière, compliance), DRC (responsabilité pour la protection et référencement des enfants, renforcement des acteurs locaux et synergies d’action), AMDH (responsable pour l’assistance juridique et le plaidoyer) et ATDED (responsable pour l’évaluation/détection sur les sites d’orpaillage et la sensibilisation communautaire).

Toutes les interventions de Caritas Suisse au Mali suivent une approche multi-acteurs et participative. L’approche se basera sur l’engagement communautaire/de la société civile et la mobilisation des représentants de l’État qui permettra d’assurer la durabilité de l’action.

 

Projet p210047

Thème
Migration


Durée
Parrainage d’enfants à long terme


Budget
Environ 348 000 francs suisses par année


Régions du projet
Mali, régions de Bamako et de Mopti


Groupes cibles

Bénéficiaires directs : 1'920 enfants (60% garçons/40% filles) accompagnés, séparés ou non-accompagnés et 75 représentants de la société civile malienne actifs dans les domaines de la migration et des droits de l’Homme.
Bénéficiaires indirects :  Les communautés d’accueil des enfants (36'000 personnes environ)


Financé par
Caritas Suisse, DDC

 

Votre don

 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des impôts.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS