Chiffre d’affaires des Épiceries Caritas en 2022: un triste record

Hausse de la demande de denrées alimentaires à prix réduit

Les personnes qui ont un budget serré peuvent acheter des produits d’usage courant à très bas prix dans les 22 Épiceries de Caritas. En 2022, ces dernières ont réalisé un chiffre d’affaires de 16,1 millions de francs. Il y a deux raisons principales à ce triste record.

En Suisse, les personnes en situation de pauvreté ont la possibilité d’acheter des denrées alimentaires et des produits d’usage courant à des prix très réduits dans les 22 Épiceries Caritas. En 2022, les clients ont effectué 1,06 million d’achats, soit 33% de plus que l’année précédente. Le chiffre d’affaires a augmenté de 22%.

Thomas Künzler, directeur de la Coopérative des Épiceries Caritas, parle d’un «triste record». «Les Épiceries Caritas n’ont pas pour but d’accroître leur chiffre d’affaires, mais de répondre à une demande en hausse.» Mais chaque franc supplémentaire qui entre aide à offrir des produits à un prix encore plus avantageux.

Pour beaucoup, les supermarchés ordinaires sont devenus trop chers

Deux raisons expliquent principalement la hausse de la demande. D’une part, l’inflation se fait sentir. Depuis l’été dernier, les Épiceries Caritas constatent une forte hausse du nombre de personnes qui ne peuvent plus se permettre de faire leurs courses dans les supermarchés ordinaires. D’autre part, il y a nettement plus de réfugié-e-s qui font usage de cette offre depuis le début de la guerre en Ukraine.

À cette nouvelle clientèle s'ajoutent toutes les personnes en situation de pauvreté tributaires de produits à prix réduit qui s’approvisionnaient déjà auparavant dans les Épiceries Caritas. «Les Épiceries Caritas attirent nettement plus de réfugiés, de working poor et de personnes âgées qu’avant», résume Thomas Künzler. Les personnes considérées comme working poor sont celles dont le revenu ne dépasse pas le minimum vital, en dépit du fait qu’elles exercent une activité professionnelle.

L’an dernier, les Épiceries Caritas ont notamment vendu près de 1'500 tonnes de fruits et légumes (plus 30%), environ un million d’œufs (plus 47%) et 150 tonnes de pâtes (plus 110%). Elles peuvent compter sur des partenariats fiables qui leur permettent d’offrir un assortiment toujours intéressant. Parmi ces quelque 400 fournisseurs, citons notamment Denner, Migros, Nestlé, Lindt, Hilcona, Molkerei Lanz et Schwarzkopf.

Qui peut faire ses courses dans les Épiceries Caritas?

Les détenteurs et détentrices d’une carte délivrée par les services sociaux publics, par les institutions sociales ecclésiastiques et privées ou par les Caritas Régionales sont habilités à faire leurs courses dans une Épicerie Caritas. L’offre s’adresse aux personnes financièrement défavorisées

- dont le revenu est inférieur ou égal au minimum vital,

- qui perçoivent l’aide sociale,

- qui perçoivent des prestations complémentaires,

- qui sont en train d’assainir leurs dettes.

Il n’y a pas de distribution gratuite de denrées alimentaires. La carte est personnelle et doit être renouvelée chaque année. Les Épiceries Caritas sont implantées à Baar, Bâle, Berne, Bienne, Coire, Fribourg, Genève (2), La Chaux-de-Fonds, Lausanne, Lucerne, Neuchâtel, Renens, Saint-Gall, Thoune, Wil, Vevey, Winterthur, Yverdon et Zurich (2). En novembre 2022, une nouvelle Épicerie a ouvert ses portes à Rapperswil.

Photo de couverture: Faire ses courses à moindre coût : l'offre des Épiceries Caritas répond aux besoins de plus en plus de personnes. © Alexandra Wey