Brésil et Colombie

Aide aux réfugiés du Venezuela

Des années de crise économique et sociale, accentuée par la mauvaise gestion et la corruption, ont transformé le Venezuela en une terre de misère. Confrontés à une immense crise d’approvisionnement, beaucoup de Vénézuéliennes et de Vénézuéliens ont cherché refuge dans les pays voisins. Caritas aide les réfugiés au Brésil et en Colombie.

 

Le Venezuela est en faillite. Plus de 80% de la population est pauvre. Les réductions des importations, cumulées à la production vivrière nettement insuffisante du pays, ont abouti à ce que trois quarts des Vénézuéliennes et des Vénézuéliens ont perdu en moyenne huit kilos de poids corporel l’an dernier, parce qu’ils n’ont pas assez à manger. Le système de santé est lui aussi dans un état catastrophique. Le Venezuela d’aujourd’hui est marqué par les troubles politiques, la violence armée, les émeutes de la faim et les pillages.

Pas d’échappatoire à la pauvreté dans les pays voisins

On estime à près de 4 millions le nombre de Vénézuéliennes et de Vénézuéliens qui ont fui dans les pays voisins. Et ils sont toujours plus nombreux à quitter leur pays. Leur situation à l’arrivée est effroyable. Souvent, ils ne possèdent que les vêtements qu’ils portent sur eux. Ils sont traumatisés et dans un état de santé désastreux. Les pays d’accueil sont confrontés à de grands défis ; beaucoup sont débordés par l’approvisionnement et l’hébergement des réfugiés. L’infrastructure et les soins de base font défaut, ainsi que le soutien à l’intégration professionnelle et sociale. Les personnes en fuite ne font ainsi que s’enfoncer davantage dans la spirale de la pauvreté.

 

Notre aide : couvrir les besoins les plus urgents et promouvoir l’intégration

Caritas Suisse intervient depuis plus de 30 ans au Brésil et en Colombie ; c’est pourquoi elle soutient dans chacun de ces pays un projet visant à améliorer les conditions de vie des personnes originaire du Venezuela.

  • Dans l’État brésilien de Roraima, à la frontière vénézuélienne, Caritas aide à combler les déficits d’approvisionnement avec sa partenaire locale Caritas Brésil. Pour que la situation à la frontière se détende, Caritas épaule le gouvernement dans le transfert des réfugiés dans d’autres États. Elle combat la discrimination par des campagnes de sensibilisation. Caritas apporte en outre une aide administrative, juridique et psychologique au quotidien, tout en soutenant l’intégration professionnelle et scolaire.
  • En Colombie, Caritas assure un soutien dans la capitale Bogotá par le biais de son organisation partenaire FAMIG. Il s’agit d’aider les migrant-e-s dans le besoin à couvrir leurs besoins de base. Les intéressés bénéficient d’un appui pour leur intégration sociale et d’un suivi psychosocial. Caritas favorise en outre les possibilités de revenu et mène un travail de sensibilisation au sort des migrant-e-s.
 

Votre don

 

Les projets

 
 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS