Quand l’argent manque pour vivre

Document de position de Caritas sur la situation des ménages vivant juste au-dessus du seuil de pauvreté

En Suisse, un grand nombre de personnes vivent juste au-dessus du seuil de pauvreté. Elles ne sont pas considérées comme pauvres, alors même qu’elles n’ont pas assez d’argent pour subvenir à leurs besoins.

Si le seuil de pauvreté actuel était relevé de seulement 500 francs par mois, le nombre de personnes touchées par la pauvreté doublerait d’un coup. C’est ce que montre une enquête menée dans le canton de Berne. Les couples avec enfants, en particulier, se trouvent souvent dans une situation financière difficile. Une variation minime de leur revenu ou de leurs dépenses les fait tomber sous le seuil de pauvreté.

Caritas est d’avis que ces nouvelles informations exigent une réponse politique adaptée: il faut élargir la prévention de la pauvreté. Et dans ce contexte, il convient d’accorder une attention particulière à la situation des familles. 

Téléchargement

Si le seuil de pauvreté actuel était relevé de
seulement 500 francs par mois, le nombre
de personnes touchées par la pauvreté
doublerait d’un coup.

Quand l’argent manque pour vivre

Si le seuil de pauvreté actuel était relevé de seulement 500 francs par mois, le nombre de personnes touchées par la pauvreté doublerait d’un coup.

Télécharger (pdf, 228.24 KB)

Aline Masé

Responsable du service Politique sociale

Caritas Suisse

+41 41 419 23 37amase@caritas.ch

Photo de couverture: Parmi les personnes qui vivent juste au-dessus du seuil de pauvreté, on compte de très nombreuses familles. © Conradin Frei