Éthiopie : Projet P220071

Amélioration de l’accès à l’eau et aux installations sanitaires pour les écoliers

 
 
Ouganda

Contexte et problématique

Avec plus de 112 millions d’habitants, l’Éthiopie est le deuxième pays le plus peuplé d’Afrique. Parallèlement, le revenu par habitant de 850 dollars place l’Éthiopie parmi les pays les plus pauvres, alors même que son économie connaît la croissance la plus rapide de la région. En plus de la pauvreté, des conflits violents dévastent la région du projet. Un grand nombre de personnes sont forcées de fuir à l’intérieur du pays, et elles ont besoin d’une aide humanitaire, et alimentaire, pour subvenir à leurs besoins. Outre la pénurie alimentaire, due notamment à des sécheresses récurrentes et à des conflits persistants, le manque d’accès à l’eau constitue également un problème récurrent. Selon les statistiques officielles, 6,86 millions de personnes en Éthiopie n’ont pas un accès suffisant à l’eau et aux installations sanitaires. La pression sur les ressources, rares, est encore accentuée par l’arrivée imprévisible de personnes déplacées à l’intérieur du pays. De plus, les autorités locales ne sont pas en mesure d’entretenir les infrastructures existantes, et encore moins de les développer et de les améliorer. C’est pourquoi, surtout dans les zones rurales, les installations sanitaires dans les établissements tels que les écoles ne fonctionnent pas ou très peu. Les enfants, en particulier, risquent davantage de tomber malades, et sont souvent absents de l’école.

 

Nos objectifs

L’objectif de ce projet est d’améliorer l’environnement d’apprentissage dans les écoles de la zone du projet et de renforcer la génération montante. En effet, les enfants sont les dirigeants de demain et les principaux acteurs du changement dans leurs communautés.

 

Notre action

La stratégie du projet implique un investissement ciblé sur la génération montante. Ainsi, il vise à améliorer l’accès à l’eau et aux installations sanitaires pour les écoliers. Cet objectif est atteint par la mise en place et l’assainissement de l’approvisionnement en eau potable dans les écoles. Dans celles qui n’ont pas encore d’installations sanitaires, nous allons construire de nouvelles latrines séparées pour les filles, les garçons et les enseignants, et des installations pour se laver les mains. En plus de ces infrastructures, on enseigne des méthodes pour améliorer l’hygiène. On utilise pour ce faire la méthode CHAST (Children Hygiene and Sanitation Training), spécialement développée par Caritas Suisse pour les enfants. Les enseignants sont formés en tant que médiateurs dans le cadre de formations et les enfants sont initiés de manière ludique à la thématique, apprennent des pratiques d’hygiène et se familiarisent avec les causes des maladies. En outre, les écoles deviennent ce qu’on appelle des Blue Schools. Des jardins scolaires adaptés aux conditions sont planifiés et aménagés. Cela permet aux enfants d’acquérir des connaissances sur l’utilisation durable de la terre et du sol et de prendre davantage conscience de l’alimentation et des méthodes de culture respectueuses de l’environnement. Parallèlement, on aborde la bonne gestion des déchets et on la met en pratique dans l’enceinte de l’école. Il faut impliquer ici les familles des élèves et les villageois pour garantir la durabilité et la diffusion des connaissances acquises. L’institutionnalisation passe par l’implication des autorités et la promotion de l’échange d’expériences.

 

Thématiques et approches

Le présent projet s’articule autour de deux thèmes : le climat et les revenus. Le concept de « Blue School » est au cœur de ce projet et les principes des « Blue Schools » déterminent sa stratégie globale : en assumant leur propre responsabilité, les responsables des écoles jouent un rôle de premier plan. Le rôle de l’équipe de projet n’est donc pas d’imposer des activités, mais plutôt de développer les capacités ; il y a tout un processus pour devenir une « Blue School » : l’accès à l’eau potable et aux installations sanitaires, et les connaissances des bonnes pratiques d’hygiène en constituent la base et la priorité. C’est l’apprentissage par la pratique : il s’agit d’aider les enseignants à rendre l’enseignement des questions de santé et d’environnement plus pratique et plus proche. CHAST complète ces actions en permettant de promouvoir les pratiques sanitaires dans les écoles. CHAST est une approche développée par Caritas Suisse qui se base sur le constat éprouvé selon lequel les pratiques d’hygiène personnelle sont généralement acquises pendant l’enfance. CHAST propose une variété de jeux éducatifs et d’exercices pour s’assurer que chaque enfant pourra apprendre en fonction de ses préférences. 

 

Projet P220071

Thème
Climat et revenus


Durée
Du 01.09.2022 au 31.12.2023 (16 mois)


Budget
621 440 francs suisses


Régions du projet
Éthiopie, région d’Oromia, zone de Bale


Groupes cibles
5600 écoliers dans 6 écoles. Indirectement, environ 28 000 membres de leur famille et personnes des communautés proches des écoles.


Financé par
SDC (Consortium suisse pour l’eau et l’assainissement)

 

Les projets climatiques de Caritas

Nos projets climatiques sont centrés sur les individus et leurs conditions de vie. Ils permettent aux plus démunis de s’adapter aux conséquences du changement climatique et à résister aux phénomènes météorologiques extrêmes qui en résultent, tels que sécheresses et ouragans. Nous soutenons les familles de petits paysans pour qu’elles engrangent de belles récoltes en dépit du bouleversement des conditions et pour qu’elles se trouvent de nouvelles sources de revenus. De concert avec la population, nous protégeons, préservons et réhabilitons les ressources naturelles telles que lacs, forêts et sols. Nous favorisons en outre l'efficacité énergétique et la durabilité, afin que des familles et des communautés entières puissent échapper à la pauvreté.

 

Votre parrainage

 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des impôts.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS