Brésil: P220025

Aide d’urgence après des inondations au Brésil

 
 
Ouganda

Contexte et problématique

Depuis début décembre 2021, de fortes précipitations ont provoqué des inondations et endommagé des barrages au Brésil, en particulier dans les États de Bahia et de Minas Gerais. Plus de 900'000 personnes sont touchées. Environ 103’850 ont dû abandonner leur maison. Pas moins de 311 communes ont décrété l’état d’urgence (dont 166 dans le Bahia et 145 dans le Minas Gerais). Il a fallu déplacer 86'705 habitants de l’État de Bahia ; 26'606 ont besoin d’un abri d’urgence. Et 13'734 personnes ont dû être réinstallées dans le Minas Gerais.

Les gouvernements s'occupent en priorité de remettre en état les infrastructures endommagées et d’organiser des opérations de sauvetage. Mais comme les mesures concrètes dépendent des dons et ne sont guère coordonnées, les besoins de la population sinistrée en matière d’aide humanitaire sont loin d’être couverts. Il faut des logements d’urgence appropriés, un soutien pour les besoins de première nécessité, une aide à la reconstruction, des soins médicaux, du matériel d’hygiène et de nettoyage, ainsi qu’une protection. Beaucoup de communes n’ont encore reçu aucun soutien financier, ni des États, ni du gouvernement fédéral, de sorte qu’elles n’ont pas les moyens d’apporter l’aide nécessaire. La répartition des fonds d’aide d’urgence dépend en premier lieu des alliances politiques et ne tient pas compte des besoins humanitaires.

 

Nos objectifs

Notre objectif est que les familles les plus défavorisées puissent couvrir leurs besoins de base et se remettre de la catastrophe. Nous nous assurons qu'elles aient les moyens de veiller à leur hygiène personnelle, d’éviter les maladies et d’améliorer les conditions de vie dans les logements de fortune. Nous nous engageons en outre au niveau des communes, des États et du pays tout entier pour que les autorités et les autres acteurs humanitaires répondent à d'autres besoins non couverts, notamment dans le domaine de la santé et de la reconstruction. Nous nous efforçons également d’inciter les autorités à améliorer la prévention et la préparation aux catastrophes

 

Notre action

Nos activités englobent trois domaines d’intervention :

a) Les paiements en espèces doivent couvrir les besoins variés de la population, tout en renforçant la dignité et l'autonomie des bénéficiaires. Ils constituent également un moyen d’aider les victimes à se relever après la catastrophe et d'éviter les mécanismes d'adaptation négatifs. Au total, 1000 ménages en bénéficient.

b) Pour éviter la propagation des maladies et des infections dues à la contamination de l’eau et à l’insalubrité des logements et pour lutter contre les maladies transmises par les moustiques, nous distribuons 6000 kits d’hygiène personnels, dont des lots spéciaux pour les enfants et les enfants en bas âge.

c) Nous mettons à disposition des infrastructures telles que des installations sanitaires et des équipements de cuisine, mais aussi des biens d’usage courants aussi essentiels que des lits ou d'autres meubles. Cette aide améliore les conditions de vie des personnes qui ont provisoirement dû quitter leur maison.

 

Thématiques et approches

En versant de l'argent en espèces pour différents usages, en distribuant du matériel d'hygiène et en aidant à améliorer les conditions de vie et de logement provisoires, ce projet contribue à assurer les besoins de base suite à cette catastrophe soudaine. Comme il s’agit d’une aide d'urgence, il s'inscrit dans le cadre de l'aide humanitaire. Il intervient dans un domaine où les fonds publics font défaut, tout en veillant à ce que les principes humanitaires soient respectés en tout temps. Notre action peut ainsi renforcer la coordination des mesures d’aide et améliorer le soutien dans son ensemble. Nous la coordonnons avec la Task Force locale, les comités d'urgence communaux et d'autres organisations qui réagissent à la catastrophe.

 

Projet P220025

Thème
Aide humanitaire


Durée
Du 20.01.2022 au 20.07.2022


Budget
1'354'911 francs suisses


Régions du projet
Brésil, dix communes des États de Bahia et Minas Gerais


Groupes cibles
Les personnes particulièrement vulnérables touchées par les inondations, en particulier les femmes, les enfants et adolescents, les personnes âgées ou en situation de handicap et de la communauté LGBTQI


Financé par
DDC, UE-ECHO

 

Votre don

 
This document has been produced with the financial assistance of the European Union. The contents of this document are the sole responsibility of Caritas Switzerland and can under no circumstances be regarded as reflecting the position of the European Union.
 

Ce projet est soutenu par :

 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des impôts.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS