Navigation mit Access Keys

 
Somaliland, Soudan du Sud, Éthiopie, Kenya

Faim en Afrique de l’Est

Des événements climatiques extrêmes, sécheresses et inondations, frappent l’Afrique de l’Est depuis trois ans. Des millions de personnes souffrent d’une pénurie dramatique de denrées alimentaires et d’eau potable. Caritas fournit une aide d’urgence dans la région, avec le soutien de la Chaîne du Bonheur.  Elle concentre son aide au Soudan du Sud, au Somaliland, en Éthiopie et au Kenya.

 

Dans de nombreuses régions d'Afrique de l'Est, les populations souffrent des conséquences d'une sécheresse de trois ans. « La sécheresse a commencé lentement. Il n'a presque pas plu, l'herbe ne poussait pas. Les bêtes s'affaiblissaient de plus en plus et le troupeau a commencé à se décimer », raconte Abdullahi Hashi Yusuf (52 ans), éleveur du Somaliland. Au printemps 2016, conséquence du phénomène climatique « El Niño », la saison des pluies n’a pas eu lieu. Par la suite, il n’a pratiquement pas plu non plus. En mai et juin 2018, des précipitations diluviennes se sont abattues sur une partie de la région et ont encore aggravé la situation, en forçant les populations affamées à prendre à nouveau la fuite.

Une grande partie des populations rurales d’Afrique de l’Est ont perdu leurs moyens de subsistance. Leurs bêtes sont mortes, les greniers sont vides. Le prix des céréales a beaucoup augmenté, les semences sont épuisées. Des dizaines de milliers de familles ont dû quitter leurs habitations en quête de nourriture, d'eau et de pâturages. « Il ne nous reste plus rien pour vivre. Nos enfants ont faim » dit Abdullahi Yusuf. On ne s'attend pas à une amélioration prochaine de la situation.

Avec le soutien de la Chaîne du Bonheur, Caritas Suisse fournit une aide d'urgence dans la Corne de l'Afrique :

Somaliland

En Somalie, où 250 000 personnes avaient déjà perdu la vie lors de la famine de 2012, l'aide se met en place extrêmement difficilement en raison de la présence des milices shebab. De nombreuses régions sont inaccessibles.

Caritas Suisse a lancé son programme dans la région autonome du Somaliland, au nord-ouest du pays pour venir en aide aux familles qui souffrent de malnutrition dans les régions rurales. Caritas soutient les familles financièrement, afin qu'elles puissent acheter des vivres sur les marchés locaux. Elle améliore par ailleurs l'accès des familles avec des enfants sous-alimentés aux services de santé et assure des formations en matière d'hygiène et de sécurité alimentaire pour les femmes enceintes et qui allaitent. 

Soudan du Sud

Au Soudan du Sud, les habitants ne sont pas seulement victimes du changement climatique et de la sécheresse qui en résulte. La population civile sans défense souffre aussi de la guerre brutale que le président Kiir et son ancien vice-président Machar se livrent depuis décembre 2013. Également en raison de cette insécurité, les paysans n'ont plus pu cultiver leurs champs. De nombreux marchés locaux ne sont plus fournis en denrées alimentaires. Cette situation désespérée pousse les populations à trouver refuge en Ouganda, en Éthiopie ou en République démocratique du Congo.

Caritas Suisse améliore l'accès à l'eau dans le sud-est du pays et lutte contre la malnutrition. Elle répare des forages dans six villages et installe de nouvelles pompes manuelles. Les enfants en bas âge sous-alimentés reçoivent un soutien médical et les mères sont formées à la culture et à la préparation de légumes riches en vitamines. Caritas Suisse aide également les écoliers : elle répare et agrandit des installations d'eau potable et des infrastructures sanitaires dans onze écoles et offre une formation à l'hygiène. Parallèlement, des jardins scolaires sont créés pour permettre aux élèves d'améliorer leurs connaissances en matière de nutrition et d'apprendre les méthodes d'agriculture biologique et l'utilisation durable des terres et de l'eau.


Éthiopie et Kenya

Depuis le début de la crise, Caritas Suisse fournit une aide d’urgence en Éthiopie et au Kenya et aide les populations à se remettre de la sécheresse. Les paysans et les éleveurs reçoivent du fourrage et des soins vétérinaires. L’approvisionnement en eau potable est assuré, par le biais de produits de traitement de l’eau et par la réparation des systèmes d’approvisionnement défectueux. L’information des populations sur les comportements à adopter avec l’eau et en matière d’hygiène en fait partie. Les habitants apprennent aussi à reconnaître les risques environnementaux dès le début et à planifier les urgences.

 

Nos projets actuels

 
 

  

 
 

Contenu de replacement

 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS