Navigation mit Access Keys

 

Vaincre la pauvreté des enfants en Suisse

En fin de mois, il arrive souvent que la mère d’Olivia n’ait même plus de quoi acheter des légumes frais. Olivia mange alors des conserves. Elle est l’une des 76 000 enfants qui vivent dans la pauvreté en Suisse, sans compter les quelque 188 000 autres enfants qui vivent juste au-dessus du seuil de pauvreté. Les enfants sont notre avenir. Caritas Suisse estime que nous devrions enfin être capables d’éliminer la pauvreté des enfants dans notre pays.

 
 

En moyenne, il y a au moins un enfant pauvre dans chacune des classes de notre pays. Ces enfants doivent renoncer à toutes sortes de choses, ils sont socialement exclus et ont moins de chance que les autres de suivre une formation. Souvent, ils n’ont pas la possibilité d’avoir un encouragement précoce – une place en jardin d’enfants – parce que c’est trop cher ou que l’offre n’existe pas. Lorsqu’on n’a pas de chance au début de la vie, cela ne se rattrape pas. Les enfants pauvres seront encore pauvres lorsqu’ils seront adultes. Les enfants vivant dans une famille monoparentale ou ceux dont les parents gagnent un revenu très bas à cause d’un manque de formation et de qualification sont particulièrement vulnérables.

 

Les mêmes chances pour tous les enfants !

Comment est-ce possible qu’autant d’enfants soient pauvres dans notre riche Suisse ? Les causes sont multiples : coûts de l’enfant élevés, manque de possibilités d’harmoniser la vie professionnelle et la vie de famille, pas de garantie du minimum vital pour les enfants. De plus, la Confédération n’investit pas suffisamment dans l’enfance et la famille. C’est la raison pour laquelle nous interpellons tout particulièrement le monde politique dans cette lutte contre la pauvreté des enfants. Il faut : 

  • Une garantie de minimum vital pour les enfants ; il s’agit d’introduire partout en Suisse des prestations complémentaires pour famille sur le modèle de ce qui existe déjà au Tessin ou dans le L’accès garanti pour tous les enfants à un encouragement précoce de qualité. Cette possibilité doit être gratuite pour les familles touchées par la pauvreté.
  • Des possibilités de prises en charge extrafamiliales et extrascolaires pour tous les enfants et partout en Suisse.

Dans sa prise de position « Éliminer la pauvreté des enfants : la politique doit agir », Caritas montre en détail les causes de la pauvreté des enfants et les solutions possibles.

Dans toutes les régions de Suisse, Caritas propose différentes aides pour les enfants et les familles. Nous contribuons ainsi à ce que notre pays offre les mêmes chances à tous les enfants vivant en Suisse. Voici ce que nous faisons et comment vous pouvez nous aider.

 
  • Vaincre la pauvreté des enfants: la politique doit agir
    Format de fichier: pdf / 201 Ko
    Prise de position de Caritas Suisse Download
 

En savoir plus

 
 

Contenu de replacement