DringendUrgentUrgente
Jalil et Khadije ont sept enfants. Ils ont fui la guerre et vivent à Jabal Bedro - Alep. La famille est inscrite au projet de Caritas. La fille de 13 ans, au premier plan sur la photo, fréquente l'école complémentaire de Caritas.
Jalil et Khadije ont sept enfants. Ils ont fui la guerre et vivent à Jabal Bedro - Alep. La famille est inscrite au projet de Caritas. La fille de 13 ans, au premier plan sur la photo, fréquente l'école complémentaire de Caritas.

Un an après les séismes en Syrie et en Turquie

Caritas Suisse s'engage à long terme pour les victimes dans la région touchée en Syrie

Votre don pour la population en Syrie

Le 6 février 2023, des tremblements de terre dévastateurs ont causé d'immenses dégâts en Turquie et dans le nord de la Syrie. Dans ce dernier pays, plus de 6000 personnes ont perdu la vie et deux fois plus ont été blessées. 170'000 se sont retrouvées sans abri du jour au lendemain. Caritas Suisse offre un soutien à long terme aux personnes affectées en Syrie. 

Le séisme de magnitude 7,8 - suivi de nombreuses répliques - a gravement touché la zone frontalière entre la Syrie et la Turquie aux premières heures du 6 février 2023. Rien qu’en Syrie, 6'392 personnes ont perdu la vie, 11'829 ont été blessées. D’innombrables habitations ont été détruites ou à ce point endommagées que plus de 170'000 personnes se sont retrouvées d’un seul coup sans toit. Un an plus tard, les habitants de ces régions n'ont toujours pas retrouvé un quotidien normal.

Le violent séisme s’est produit dans cette région. © Caritas Syrie

Une crise dans la crise

Douze mois après les tremblements de terre, les besoins en Syrie restent énormes. La pauvreté régnait déjà au sein de la population avant le séisme et le chômage était élevé. La guerre civile qui sévit depuis mars 2011 se poursuit encore aujourd'hui. Le séisme a traumatisé une fois de plus les habitants et leur a pris le peu qu'ils possédaient encore. Aujourd'hui, 95% de la population syrienne est à court de ressources.

«Nous observons de nombreux signes de désespoir et de manque de perspectives. Le séisme est une crise dans la crise. Beaucoup ne peuvent plus supporter cette charge supplémentaire.»Martin Hiltbrunnerresponsable du programme de la crise en Syrie

L’aide de Caritas dans la zone du séisme

Avec nos organisations partenaires, nous nous engageons à long terme en Syrie. En plus de l'aide d'urgence apportée immédiatement après la catastrophe, nous soutenons les victimes de mars 2023 à fin mai 2024 avec un projet qui comprend une aide en espèces, un soutien pour des travaux de rénovation légers dans des écoles et des logements privés ainsi qu'un conseil psychologique. Aujourd'hui, un nouveau projet est sur le point d'être lancé. 

Razi Rajab Saeed est père de famille et l'une des nombreuses personnes touchées qui bénéficient du soutien de Caritas:

Razi Rajab Saeed
«Au cours des dix dernières années, notre terre a été frappée à plusieurs reprises par des incendies et nous avons perdu tous nos citronniers et nos oliviers. En 2014, la guerre nous a contraints à fuir. En 2023, les tremblements de terre ont fortement endommagé notre nouvelle habitation. Grâce à l'aide en espèces de Caritas, nous pouvons aujourd'hui subvenir à nos besoins malgré tout.»Razi Rajab Saeedpère de trois enfants

L’aide d’urgence de Caritas en chiffres

Avec nos organisations partenaires, nous avons pu fournir une aide d'urgence à des milliers de personnes du 6 février au 6 avril. Caritas Syrie et GOPA ont distribué: 

  • 2'369 colis alimentaires et rations alimentaires 
  • 870 matelas et couvertures 
  • 1'971 kits d’articles d’hygiène 
  • 1'000 couches pour bébés 
  • 310 vestes d’hiver 
  • 230 batteries rechargeables 

L'aide de Caritas atteint son objectif

Par exemple sous la forme de vêtements d'hiver chauds ou colis de nourriture, d'eau et de kits d'hygiène.

Die Caritas-Hilfe kommt an - zum Beispiel in Form von Lebensmittel-, Wasser-, oder Hygienepaketen.
Die Caritas-Hilfe kommt an - zum Beispiel in Form von warmen Winterkleidern oder Lebensmittel-, Wasser-, und Hygienepaketen.

Aide en espèces, travaux de rénovation légers et soutien psychologique

En mars 2023, l'aide d'urgence a été complétée par un projet qui s’est étendu sur plusieurs mois. Avec nos organisations partenaires, nous avons fourni des prestations dans la zone touchée par les séismes: 

13626

personnes

ont reçu une aide en espèces. Cette aide permet également de renforcer l'économie locale.

163

familles

sont soutenues pour des travaux de rénovation légers dans leur logement. Il en va de même pour 14 écoles.

5443

personnes

ont pu à ce jour profiter d'un soutien psychologique.

Dans un centre Caritas, les habitants peuvent s'inscrire pour recevoir une aide en espèces
Dans un centre Caritas, les habitants peuvent s'inscrire pour recevoir une aide en espèces © Hasan Belal
1 / 2
Rahil vit avec ses filles et son mari malade dans l'appartement où elle a déjà grandi. L'appartement n'a subi que peu de dégâts, mais en raison des conséquences économiques du séisme et de la guerre, elle a besoin d'aide - notamment pour surmonter les traumatismes qu'elle a subis.
Rahil vit avec ses filles et son mari malade dans l'appartement où elle a déjà grandi. L'appartement n'a subi que peu de dégâts, mais en raison des conséquences économiques du séisme et de la guerre, elle a besoin d'aide - notamment pour surmonter les traumatismes qu'elle a subis.
2 / 2
Dans un centre Caritas, les habitants peuvent s'inscrire pour recevoir une aide en espèces
Dans un centre Caritas, les habitants peuvent s'inscrire pour recevoir une aide en espèces © Hasan Belal
1 / 2
Rahil vit avec ses filles et son mari malade dans l'appartement où elle a déjà grandi. L'appartement n'a subi que peu de dégâts, mais en raison des conséquences économiques du séisme et de la guerre, elle a besoin d'aide - notamment pour surmonter les traumatismes qu'elle a subis.
Rahil vit avec ses filles et son mari malade dans l'appartement où elle a déjà grandi. L'appartement n'a subi que peu de dégâts, mais en raison des conséquences économiques du séisme et de la guerre, elle a besoin d'aide - notamment pour surmonter les traumatismes qu'elle a subis.
2 / 2
Dans un centre Caritas, les habitants peuvent s'inscrire pour recevoir une aide en espèces
Dans un centre Caritas, les habitants peuvent s'inscrire pour recevoir une aide en espèces © Hasan Belal
1 / 2
Rahil vit avec ses filles et son mari malade dans l'appartement où elle a déjà grandi. L'appartement n'a subi que peu de dégâts, mais en raison des conséquences économiques du séisme et de la guerre, elle a besoin d'aide - notamment pour surmonter les traumatismes qu'elle a subis.
Rahil vit avec ses filles et son mari malade dans l'appartement où elle a déjà grandi. L'appartement n'a subi que peu de dégâts, mais en raison des conséquences économiques du séisme et de la guerre, elle a besoin d'aide - notamment pour surmonter les traumatismes qu'elle a subis.
2 / 2

Un projet à long terme sur le point d'être lancé

Malgré les difficultés de planification, nous nous concentrons désormais sur un soutien à plus long terme, s’inscrivant dans la durée. Mis en œuvre avec les deux organisations locales Caritas Syrie et GOPA, un nouveau projet opère à différents niveaux:  

  • Des personnes particulièrement vulnérables sont formées pour ouvrir leur propre petit commerce, comme un kiosque ou un atelier de couture.  
  • Elles reçoivent en parallèle un capital de départ jusqu'à ce que leur entreprise soit suffisamment stable et génère un profit.  
  • Tout au long du processus, ces personnes sont étroitement accompagnées par des mentors. 
«Avec des projets à long terme, bien adaptés aux besoins, il est possible de lutter pas à pas contre la pauvreté en Syrie. Nous voulons que les gens retrouvent des perspectives.»Martin Hiltbrunnerresponsable du programme de la crise en Syrie

Merci de tout cœur pour votre solidarité 

Le soutien financier de Caritas Suisse aux victimes du tremblement de terre en Syrie s'élève à ce jour à environ 3 millions de francs. Nous vous remercions de tout cœur pour votre soutien aux personnes touchées et votre solidarité.

Votre don pour la population en Syrie
Nous protégeons vos données.

Plus d'informations

Photo de couverture: Jalil et Khadije ont sept enfants. Ils ont fui la guerre et vivent à Jabal Bedro - Alep. La famille est inscrite au projet de Caritas. La fille de 13 ans, au premier plan sur la photo, fréquente l'école complémentaire de Caritas. © Hasan Belal