La coopération au développement

Toujours aussi utile et importante

Caritas en est persuadée: la coopération au développement est plus importante que jamais. Nous vous démontrons pourquoi et ouvrons la discussion.

Ces dernières années, la vie de très nombreuses personnes dans le monde s’est améliorée. Mais beaucoup restent encore extrêmement pauvres et sans réelles perspectives d’avenir. La faim continue de sévir, l’eau potable reste un privilège.

Quel rôle la coopération au développement peut-elle jouer en matière de lutte contre la pauvreté et de justice sociale? Et dans quelle mesure la Suisse doit-elle prendre la responsabilité de s’engager? Aujourd’hui plus que jamais, ce genre de questions nous occupe au niveau politique et social. 

Pour Caritas Suisse, c’est évident: il faut parler de la coopération au développement ! Il faut même en parler bien plus souvent. Il est très important d’engager un large débat public sur la coopération au développement qui nous permettrait de mieux comprendre ses possibilités et ses limites, et de favoriser son efficience et sa portée.  

Cette évidence a poussé Caritas Suisse à répondre à 46 questions fréquentes sur la coopération au développement. Par exemple:

10 réponses choisies

Vous trouvez toutes les 46 réponses dans ce brochure:

Brochure avec 46 questions et réponses

Brochure avec 46 questions et réponses

Faut-il aider le monde entier? Réponses aux questions pressantes sur la coopération au développement

Brochure avec 46 questions et réponses

Télécharger (pdf, 1.37 MB)

Parlez-en avec nous sur les médias sociaux

Car Caritas en est persuadée: une bonne coopération au développement est un instrument central et indispensable de la lutte contre la faim, la pauvreté et les inégalités. Et face à la crise climatique et aux migrations qui se vivent dans des conditions souvent indignes, elle est plus importante que jamais: les défis globaux nécessitent des solutions communes. Ce n’est qu’ensemble que nous pourrons les maîtriser. Et vous, qu’en pensez-vous?

Plus d'informations

Photo de couverture: Haïti © Rafaelle Castera