Coopération internationale

Programme Pays Tchad

 

Ce que Caritas fait au Tchad

Le Tchad demeure l’un des pays les plus pauvres du monde. La population rurale est particulièrement touchée par l’extrême pauvreté. Malgré son potentiel en matière de ressources naturelles disponibles, celui-ci est fortement limité par plusieurs facteurs préjudiciables pour une production agricole optimale, ce qui fait de l’insécurité alimentaire l’un des domaines de préoccupations majeurs. Les facteurs limitant la production agricole englobent la gestion inégale des ressources en matière d’accès, l’exposition à des risques naturels/écologiques multiples ainsi que la réduction des surfaces agricoles causée par une variabilité pluviométrique de plus en plus forte provoquant des inondations et sécheresses cycliques. À cela s’ajoute une économie marquée par une forte dépendance de l’exploitation pétrolière, un taux de chômage accroissant entre jeunes diplômés et une tendance de paupérisation suite à l’absence d’opportunités économiques qui contribue à la fragilité du Tchad lorsqu’il s’agit de maîtriser une situation politico-sécuritaire délicate à la fois interne et régionale. En outre, l’augmentation continue des mouvements migratoires intensifie la concurrence pour des ressources déjà rares et des sources de revenus possibles.

Dans ce contexte, la stratégie pays de Caritas Suisse au Tchad est principalement focalisé sur le thème revenu avec un accent sur le développement des systèmes de marchés, l’augmentation des revenus des Exploitations Familiales et l’amélioration de l’accès des jeunes au marché du travail. Les projets supportent les petits exploitants à se regrouper en coopératives, à appliquer des techniques de production adéquates et à établir des réseaux plus forts avec d’autres acteurs du marché. En outre, Caritas Suisse travaille au Tchad sur les domaines du climat et de la migration, qui sont intrinsèquement  lié au thème revenu. Ces thèmes seront systématiquement abordés selon le principe de nexus humanitaire-développement, prenant en compte les besoins humanitaires des personnes vulnérables ainsi que la nécessité de leur inclusion sociale et économique dans des systèmes de marchés et de production. Caritas Suisse réalise tous ces projets, qui sont principalement financés par la Direction du développement et de la coopération (DDC), l’Union Européenne  (UE) et l’Agence Française de Développement (AFD), en provinces Logone Oriental, Mandoul, Moyen Chari et Batha.

 

Nos objectifs

Revenu

  • Les petits producteurs et autres acteurs de la chaîne de valeur ont eu accès aux informations, outils et services nécessaires pour améliorer la production et la transformation de produits durables et d’aliments nutritifs ainsi que des services liés au marché et des contacts commerciaux pour pénétrer des marchés à plus forte valeur ajoutée.
  • Les jeunes et autres personnes vulnérables ont eu accès à un renforcement des compétences professionnelles non formel et formel de haute qualité.

Climat 

  • L’agriculture et la gestion des ressources naturelles sont basées sur des données quantitatives, telles que les stations météos et les services climatologiques.

Migration

  • Les personnes en migration ont accès aux services sociaux et économiques pour améliorer l’inclusion.
  • La protection des personnes en migration est renforcée et leurs besoins fondamentaux sont couverts par l’accès au cash, aux biens et aux services de base.

 

En bref 

  • Engagement au pays depuis : 1993
  • Nos bailleurs principaux: Union européenne, Direction du dévelopement et de la coopération (DDC), Agence Française de Développement
 

Documents

  • Stratégie Pays Tchad
    Format de fichier: pdf / 559 Ko
    (in French) Download
 

Projets clés

 

Contacts