Colombie : projet P220042

Promouvoir la protection et les droits des enfants de familles migrantes vénézuéliennes

 
 
Ouganda

Contexte et situation initiale

La crise des réfugiés vénézuéliens est la plus grande vague de migration de l’histoire de l’Amérique latine. Plus de 6 millions de personnes ont déjà quitté le pays. La corruption, l’impuissance politique et l’hyperinflation ont fait que les gens ont tout perdu et ne sont plus en mesure de couvrir leurs besoins de base.

La Colombie est le pays qui a accueilli le plus de réfugiés — plus de 1,8 million de migrants vénézuéliens —, une réalité qui pose de grands défis à ce pays qui compte déjà près de 8 millions de personnes déplacées internes. C’est aussi l’un des pays où les inégalités entre les couches les plus riches et les plus pauvres de la population sont les plus marquées. Cela se manifeste particulièrement dans les grandes villes comme Medellín. Les familles de migrants s’installent souvent dans les quartiers pauvres et densément peuplés de la ville et louent des chambres ou des matelas individuels dans des immeubles insalubres et surpeuplés, aux conditions d’hygiène précaires. Leur quotidien y est marqué par la criminalité, la pauvreté, les disputes et la violence (sexuelle). Les enfants et les adolescents en particulier sont souvent négligés et ont besoin d’une protection contre les abus et l’exploitation ainsi que d’une aide pour préserver leurs droits fondamentaux.

 

Nos objectifs

Le projet vise à promouvoir la protection et les droits des enfants réfugiés et de leurs familles, qui doivent vivre dans des conditions de logement difficiles, d’assurer un soutien psychosocial et pédagogique et de prévenir la violence à leur égard.

 

Notre efficacité

Le projet aide les enfants et les adolescents vénézuéliens et colombiens vivant dans des conditions de logement précaires à comprendre leurs droits et à apprendre à vivre ensemble en faisant preuve de davantage de respect. Des activités spécifiques permettent aux garçons d’apprendre à repenser les rôles de genre et à résoudre les conflits sans recourir à la violence. Lors de formations, les filles apprennent à parler des agressions et à les traiter dans des textes qui sont utilisés pour des campagnes de sensibilisation du public. Le projet propose de surcroît un soutien scolaire aux enfants et aux adolescents. On conseille les familles des enfants sur leurs droits et tant les adultes que les enfants peuvent bénéficier d’un suivi psychosocial pour résoudre les conflits. Une consultation familiale aide à déterminer si les droits des adolescents sont respectés dans les logements ou s’il y a lieu de prendre des mesures d’amélioration. En cas de manquement grave, les mineurs sont renvoyés aux autorités pour leur propre protection. Chaque mois, des activités de loisirs sont organisées avec les résidents afin de renforcer le sens de la communauté. Une réunion mensuelle des résidents permet en outre d’analyser la situation actuelle et de convenir des améliorations possibles. Les maisons d’habitation qui s’engagent particulièrement en faveur des droits et de la protection des enfants reçoivent une certification symbolique.

 

Thématiques et approches

Le projet s’inscrit dans le domaine thématique de la migration. La collaboration avec l’organisation régionale Combos, qui connaît très bien la zone du projet et y travaille depuis de nombreuses années, permet de soutenir les bénéficiaires de manière très ciblée. Combos encourage l’inclusion politique, économique et socioculturelle des groupes de population défavorisés par le biais de programmes d’éducation, de prévention et de soutien. Les zones d’intervention de l’ONG se situent dans les quartiers de Medellín marqués par la pauvreté et la criminalité, où de nombreux Vénézuéliens se sont installés depuis le début de la crise migratoire dans le pays voisin.

 

Projet P220042

Thème
Migration


Durée
Parrainage d’enfants à long terme


Budget
Environ 150 000 francs suisses par an


Régions du projet
Colombie, province d’Antioquia (Medellín)


Groupes cibles
Enfants et adolescents vénézuéliens et colombiens (6-17 ans), familles migrantes vénézuéliennes, familles colombiennes


Financé par
DDC

 

Votre parrainage

 

Ce projet est soutenu par :

 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des impôts.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS