Liban

Survivre dans un pays qui s’effondre

Les habitants du Liban sombrent dans la pauvreté. Même la nourriture, les médicaments ou les habits sont devenus hors de prix. Chaque jour est une lutte pour la survie. Nous devons de toute urgence les aider !

 
« Je me fais tellement de souci pour l’avenir de mes enfants. » Le chauffeur de taxi Youssef Ghanem ne peut plus payer les taxes scolaires de ses fils.
Les frais d'hospitalisation et le coût des médicaments désespèrent Christine al-Haddad (à gauche) dont la mère et le mari sont malades. « Ma fille de 16 ans est très mal à l’aise. Elle dit que nous sommes devenus pauvres. »
« Les factures d'électricité engloutissent presque trois quarts de mon salaire. » Quand on élève seule ses enfants comme Mona al-Barsha, un bon emploi ne suffit plus à payer le strict nécessaire.
Sa famille vient de trouver à se loger, ce qui ne va pas de soi pour Abbas Shadid, un ouvrier du bâtiment qui a fui la Syrie. « Je suis si content de pouvoir maintenant payer le loyer à temps, grâce à Caritas. »
 

Soudain, tout coûte dix fois plus cher !

Imaginez un instant que tout, du pain à l'essence en passant par les médicaments, coûte dix fois plus qu'il y a deux ans. Et que les prix continuent à flamber, alors que votre revenu plafonne.

C’est ce qui arrive aux habitants du Liban. À des personnes comme Youssef Ghanem, Mona al-Barsha, Christine al-Haddad ou Abbas Shadid*. L’explosion des prix et l’effondrement de la monnaie les mettent en grande difficulté. Les calculs recommencent chaque jour : comment survivre aujourd’hui ? Ils économisent tout ce qu’ils peuvent, mais ça ne suffit pas : il faut encore rationner les repas, limiter sa consommation de courant, l‘électricité étant aussi devenue un luxe, et parfois même renoncer à des médicaments vitaux. Certains vendent leurs dernières valeurs et s’endettent. « On essaie de s’entraider », déclare Youssef. Mais tout le monde est dans la même situation dans ce pays qui traverse l'une des crises les plus profondes de son histoire.

Les habitants du Liban ont maintenant besoin de nous.

 
 

Votre don

 

L’aide assurée par Caritas avec votre appui

 

  • Les familles vulnérables reçoivent des paiements en espèces pour couvrir leurs besoins de base. 
  • Caritas aide les personnes en situation de grave détresse médicale à payer les frais d'hospitalisation et assure un suivi psychologique.
  • Caritas aide les jeunes à prendre pied dans le monde du travail et à percevoir un revenu malgré la crise

 

Aidez-nous à soulager la détresse de familles comme celles de Youssef, Mona, Christine et Abbas. Merci infiniment de votre générosité.

 

Un pays au bord de l’effondrement

Comment a-t-on pu en arriver là ? Les raisons sont multiples. Le Liban doit intégrer 1,5 million de réfugiés syriens au marché du travail et du logement. En octobre 2019, une grave crise financière et politique frappe le pays. La pandémie de coronavirus et l’explosion survenue en août 2020 dans le port de Beyrouth aggravent encore la situation.

Aujourd'hui, plus des trois quarts de la population vivent dans la pauvreté. Le pays est au bord de l’effondrement. Le gouvernement ne peut plus assurer l’approvisionnement. Et rien n’indique la fin de cette spirale infernale. 

Il est d’autant plus important de contribuer par une aide humanitaire concrète à éviter que les habitants du Liban ne sombrent dans le désespoir. Afin qu’ils puissent couvrir leurs besoins de base et se bâtir malgré tout des perspectives à moyen terme.

 

Youssef Ghanem

 

Vidéo : Youssef Ghanem raconte

 

En un coup d’œil : les projets de Caritas au Liban

 

Caritas Suisse au Liban

Avec le soutien de ses donatrices et donateurs, Caritas Suisse s’engage au Liban depuis 2012 dans le cadre de son aide aux victimes de la guerre en Syrie. Ses projets ont toujours bénéficié aussi bien à des Syrien-ne-s qu'à des Libanais-e-s vulnérables. C’est plus important que jamais pour éviter de renforcer la concurrence toujours plus vive autour des prestations de soutien. Pour lutter durablement contre la pauvreté, nous combinons l'aide d'urgence à court terme avec des approches à plus long terme.

 

* Les noms de ces personnes ont été modifiés.

 

Plus d'informations sur la vie des victimes et l'aide de Caritas

 
 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des impôts.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS