Haïti – 10 ans après un séisme dévastateur
 

Caritas Suisse est présente depuis près de 40 ans en Haïti. Notre action d’urgence puis de reconstruction et de développement durable s’est intensifiée depuis le tremblement de terre du 12 janvier 2010 et les ouragans Matthew et Irma en 2016 et 2017.

 

Le 12 janvier 2010, la capitale haïtienne Port-au-Prince et plusieurs localités voisines sont dévastées par un tremblement de terre. Le bilan est à peine imaginable : quelque 280 000 victimes, 300 000 blessés et plus d’un million de sans-abris. En 2016 et en 2017, les ouragans Matthew et Irma sèment à nouveau la désolation.
Comment Haïti, un des pays les plus pauvres au monde, peut-elle se relever de telles catastrophes ? Grâce au courage et à l’incroyable résilience des Haïtiens eux-mêmes et aussi à l’action de Caritas et de ses partenaires locaux ces dix dernières années.

Des progrès notables

Haïti : 10 ans après un séisme dévastateur558 maisons et 4 écoles construites après le tremblement de terre de 2010 et qui ont parfaitement résisté aux ouragans Matthew et Irma en 2016 et 2017. Des milliers de personnes formées dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, de l’hygiène, de la prévention de l’érosion et des conséquences des catastrophes naturelles. Des enfants qui peuvent retourner à l’école quelques semaines après que le monde s’est écroulé autour d’eux. Des milliers de familles qui retrouvent l’espoir et vont de l’avant grâce à une production agricole accrue et des revenus plus élevés. Ce sont autant de symboles de l’engagement accru de Caritas en Haïti après le tremblement de terre du 12 janvier 2010. Depuis près de 40 ans, Caritas Suisse et ses partenaires locaux s’engagent au côté de la population haïtienne et nous entendons bien poursuivre cet effort. 

Nouvelle urgence

Aujourd’hui encore, Haïti fait face à une situation sociale et politique très difficile. Depuis plusieurs semaines, des manifestations violentes ont lieu contre le pouvoir en place dont la population déplore l’inaction et la corruption. Port-au-Prince et les principales villes du pays sont régulièrement paralysées par les émeutes. Un important groupe d’ONG, dont Caritas Suisse, tire la sonnette d’alarme depuis plusieurs semaines : plus de 3,5 millions de personnes ont besoin d’une assistance alimentaire et nutritionnelle en urgence. C’est plus de 35% de la population haïtienne. Et la situation pourrait s’aggraver rapidement. Caritas Suisse poursuit son action en faveur des plus pauvres, avec un accent sur l’agriculture, l’éducation et la formation, la protection de l’environnement et la génération de revenus.
 

 

Nelson Jean Sorel, ingénieur agronome et collaborateur de Caritas Suisse

 

« Les déplacements dans toute la région étaient très difficiles »

 

Roselyne Thégénis vit aujourd’hui à Corail-de-Mer (proche de Léogâne, Département Ouest). Elle a  48 ans et n’a pas d’enfant. Elle a longtemps vécu à Port-au Prince. Elle y a fait ses études et travaillait comme assistante dans un jardin d’enfants. Son rêve : ouvrir son propre jardin d’enfants et être indépendante.

« Au moment du tremblement de terre, j’étais à Port-au-Prince, raconte-t-elle. Je m’en suis sortie grâce à Dieu car tout s’est écroulé autour de moi. À Léogâne, dont je suis originaire, trois personnes de mon entourage sont mortes, mais pas dans ma famille. » Roselyne Thégénis a alors décidé de retourner vers sa famille pour l’aider à se relever. Elle a pu travailler pour Caritas comme mobilisatrice et formatrice communautaire.  «Les déplacements dans toute la région étaient très difficiles » se souvient-elle. Grâce à l’argent qu’elle gagne, elle peut reconstruire une maison et envoyer les enfants de la famille à l’école.
 

 

Mais sa mère est malade et les soins coûtent cher. Elle décède en 2012. Roselyne Thégénis s’est alors reconvertie dans l’agriculture. En 2016, elle bénéficie d’une formation sur des techniques agricoles durables. Elle s’est aussi formée avec Caritas et son partenaire local Concert-Action pour apporter des soins vétérinaires aux porcs introduits dans le cadre du projet local. Aujourd’hui, elle continue à apporter des conseils pour l’élevage et l’agriculture dans sa communauté.  « Je souhaite toujours avoir ma propre école. Mais en attendant, j’aime ce que je fais. »

 

L’aide en Haïti a été efficace

Caritas Suisse est l’un des principaux partenaires de la Chaîne du Bonheur qui a financé des projets en Haïti à hauteur de 63 millions de francs. D’une évaluation externe, il ressort que pour 90% des ménages interrogés, les projets d’aide soutenus par la Chaîne du Bonheur répondent à leurs besoins vitaux et ont permis de restaurer leurs moyens de subsistance. Toutes les maisons construites l’ont été dans des matériaux durables et la majorité des personnes se sentent en sécurité chez elles et protégées des catastrophes naturelles. La coordination de l’aide d’urgence avec les activités de reconstruction et de coopération au développement a généré un impact positif accru pour les populations touchées.

Lien vers l’intégralité de l’évaluation de la Chaîne du Bonheur

 

Projets actuels

 

Plus d'informations et faire un don

 
 
 
 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS