Aide aux réfugiés de Syrie

Aide aux réfugiés de Syrie

Plus de onze millions de Syriens sont en fuite, dont la moitié sont des enfants. Caritas Suisse assure depuis 2012 une aide d’urgence et un soutien à long terme pour un montant de 18 millions de francs en Jordanie, en Syrie, au Liban et au nord de l'Irak.

Faire un don ici

Oui, je voudrais soutenir ce projet et faire un don

World map + -

Assistance dans le quartier

Même si leurs forces déclinent, les personnes du quatrième âge en situation de pauvreté et isolées, ou menacées de l’être, doivent pouvoir mener une vie aussi autonome que possible à leur domicile et conserver leur dignité. La première offre de prise en charge de quartier de Caritas « Eine helfende Hand » (une main secourable) a ainsi démarré en novembre 2016 dans le quartier de Feld à Suhr (AG). Il s’agit d’un projet pilote. 

Les collaboratrices de « Eine helfende Hand » rendent régulièrement visite à des personnes âgées de leur quartier, en fonction de leurs besoins, afin

  • d’assurer une aide de proximité
  • de les aider pour le ménage et les courses
  • de les accompagner chez le médecin ou le coiffeur
  • d’accomplir des gestes simples en matière de soins
  • de leur tenir compagnie.

Pour assurer ce soutien important avec efficacité et proximité, les collaboratrices disposent dans le quartier d’un container de chantier bien visible qui leur sert de bureau central et de point de rencontre.

Une aide à la portée de tous pour les personnes en situation de pauvreté

Les bénéficiaires directs sont des personnes vulnérables du quatrième âge qui risquent grandement de connaître une situation de détresse. Cette offre soulage les proches soignants.

Caritas Suisse lance le projet « Eine helfende Hand » parce que les besoins d’assistance des personnes âgées vont fortement augmenter ces prochaines années, du fait de l’évolution démographique et sociale. Cela concerne moins les soins que le soutien au quotidien. En même temps, la disponibilité des proches diminue, alors que la responsabilité de la prise en charge se privatise de plus en plus. Ceux qui en ont les moyens recourent à l’aide d’agences privées ; les autres risquent de connaître la solitude et l’abandon. C’est pourquoi Caritas Suisse veut offrir une aide accessible et à la portée de tous, que les personnes âgées en situation de pauvreté (elles sont près de 250 000 en Suisse) peuvent se permettre.

Ce nouveau projet pilote existe pour l’instant à Suhr (AG).