Une deuxième chance pour Magda Arrieta

Texte et photos : Secretariado Pastoral Social Riohacha – Unión Europea – Fotografía Maria Grissell Giraldo

Magda Arrieta fait partie des millions de migrants qui ont fui le Venezuela en proie à une crise économique dévastatrice. Son histoire est un exemple impressionnant de résilience et de courage : c’est celle d’une femme de plus de 50 ans qui a réussi, contre vents et marées, à repartir à zéro dans un pays qui lui était totalement étranger.

 

Coiffeuse, Magda Arrieta venait d’avoir 50 ans quand elle a quitté son pays. Elle en a aujourd’hui 54. Comme des millions de compatriotes, elle a fui la terrible crise d'approvisionnement qui a frappé le Venezuela. Dans son pays, la faim, les troubles politiques, la violence armée et les pillages rendaient la vie quotidienne insupportable. Magda en a beaucoup souffert, sur le plan émotionnel et psychologique. 

 

Un revers

À la recherche d'une solution qui leur permettrait de vivre décemment, elle et sa famille, Magda s’est donc rendue en Colombie avec beaucoup de rêves et ses quelques outils de coiffeuse. Elle espérait pouvoir tirer un revenu de cette activité et soutenir ainsi sa famille qu’elle avait laissée au Venezuela.

Mais au cours de son exil, elle s’est fait voler ses quelques affaires. Quand elle est arrivée dans la ville de Maicao, elle ne possédait plus rien. Au début, elle a donc dû se débrouiller autrement. Elle a fini par s'installer sous un arbre, munie d'un simple miroir, et est parvenue peu à peu à s’acheter de nouveaux outils. Aujourd’hui, elle arrive à payer le loyer d’un petit local qu’elle exploite comme salon de coiffure.

 

Un revenu grâce à une machine à laver

À Maicao, Magda a découvert aussi le projet Europana, soutenu par Caritas, qui aide les migrants à subvenir à leurs besoins de base, tout en favorisant leur insertion professionnelle et sociale.

 

Magda a reçu un soutien psychologique, des conseils juridiques et de l’argent en espèces dont elle a pu disposer à sa guise. Elle a utilisé cet argent pour acheter une machine à laver qu’elle a aussitôt mise en location! Cet investissement lui a permis d’engranger un revenu d’appoint à côté de son travail de coiffeuse, de soutenir ainsi sa famille et de développer finalement son affaire par l’achat d’une deuxième machine.

 

« Cette aide m’a donné l’élan nécessaire pour aller de l’avant »

Au début, Magda a énormément souffert d’être séparée de sa famille : « C’est quelque chose que je n’aimerais pas revivre. Je souhaite de tout cœur que mes frères et sœurs et le reste de ma famille puissent à nouveau être réunis. »

 

Mais Magda est très reconnaissante à la Colombie, au projet Europana et à toutes les personnes qui l’ont soutenue : « J’aime tout en Colombie. Chaque matin, je me réveille avec le désir de grandir et de m’améliorer. Je suis si contente d’avoir reçu de l’aide. Ça m’a donné l’élan nécessaire pour aller de l’avant. »

 

 

Plus d'informations et dons

 
 
 
 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS