« Inside Caritas », avec Ejaz Mohammadi, aide cuisinier au projet la Toque Rouge de Caritas Neuchâtel

«Quand je prépare un menu afghan, les gens apprécient»

Ejaz Mohammadi s’active en cuisine avec enthousiasme à la Toque Rouge. Ce service de livraison de repas à domicile de Caritas Neuchâtel est une aide précieuse pour beaucoup de personnes âgées et malades pendant la crise du coronavirus. Ejaz, arrivé en Suisse comme réfugié il y a cinq ans, peut ainsi améliorer ses connaissances professionnelles et linguistiques.

 

« Je cuisine tout, de la viande aux légumes en passant par les accompagnements. Je sais comment vérifier si la viande est cuite en appuyant dessus. » Ejaz Mohammadi s’est bien acclimaté. Cela ne fait que quelques semaines qu’il est entré en fonction à la Toque Rouge comme aide cuisinier. Quelque 500 repas sont cuisinés chaque jour dans ce projet de Caritas Neuchâtel et fournis à des prix très raisonnables. Caritas en livre une partie directement à domicile ; beaucoup de personnes âgées et malades font appel à ce service. La Toque Rouge a doublé ses livraisons depuis le début de la pandémie.

Le respect, un mode de vie

Ejaz aime cuisiner et apprend vite. Il s’entend aussi à merveille avec l’équipe. Le respect est pour lui fondamental. Et cela semble lui réussir. Cet Afghan a vécu dix ans au Pakistan avec sa famille. Il est en Suisse depuis cinq ans et parle déjà bien le français. Ejaz a déjà effectué un préapprentissage de cuisinier dans une autre institution. Mais avant de pouvoir entamer un apprentissage complet, il doit améliorer ses compétences linguistiques. « Ici, à la Toque Rouge, je participe à un programme d’intégration qui me permet de perfectionner mes connaissances linguistiques et professionnelles. Parfois, je prépare aussi un menu afghan, les gens apprécient. » Et cela lui fait très plaisir.

Objectif professionnel : chef de cuisine

Ejaz a déjà exercé plusieurs emplois au Pakistan : il a été tour à tour charpentier, mécanicien, maçon et tailleur. En tant que fils aîné ayant perdu son père très tôt, il a dû gagner de l’argent dès son plus jeune âge et donc renoncer à l’école. Lorsqu’il est arrivé en Suisse comme réfugié, il s’est d’abord senti très seul, car il ne comprenait pas la culture. Il a trouvé peu à peu ses marques à Neuchâtel et s’est fait beaucoup d’amis de toutes origines.

Le but d’Ejaz est de continuer son apprentissage de cuisinier. Ambitieux, il s’emploie à rester dans la course, pas seulement sur le terrain de foot, mais aussi dans son parcours professionnel. Il a pris l’habitude de se battre dès sa tendre enfance. Sa vision d’avenir ? « J’aimerais devenir un jour chef de cuisine. » Tous ceux qui le connaissent partagent ce souhait.

 

Un projet de Caritas Neuchâtel, l’une des 16 Caritas régionales indépendantes de Suisse.

 

Votre don

 

    

 

«Inside Caritas»: tous les portraits

 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS