Crise du coronavirus dans le monde

Les ONG exigent une évacuation immédiate des camps de réfugiés

 

Plus de 40 000 réfugiés vivent dans des camps surpeuplés sur les îles grecques, dans des conditions déplorables. Afin d’éviter une catastrophe humanitaire encore plus grave due au coronavirus, des organisations non gouvernementales de toute l’Europe — dont Caritas — lancent un appel commun et demandent l’évacuation immédiate des camps de réfugiés des îles grecques. Dans la situation actuelle, aucune des mesures d’hygiène nécessaires ne peut y être appliquée. Le manque d’eau et de savon excluent la possibilité de se laver les mains fréquemment. Les installations sanitaires manquent dramatiquement. Se protéger de l’infection est impossible. La vie de milliers de personnes est donc menacée. La peur et les mouvements de panique peuvent flamber à tout moment, la situation sur les îles est d’ores et déjà explosive.

Les États Dublin, dont la Suisse fait partie, n’ont pas le droit de détourner les yeux. Ils doivent accueillir ces réfugiés rapidement et sans complication administrative, et contribuer à ce que les réfugiés en Grèce continentale disposent dès à présent de logements adéquats assurant leur protection et celle de la population grecque. De nombreux pays ont prouvé qu’ils pouvaient prendre très rapidement des mesures pour protéger la population dans la crise actuelle. Il faut le faire également dans ce cas. Le droit à la santé s’applique à tous les êtres humains.

Plus d’informations : https://www.caritas.eu/appeal-to-evacuate-greek-islands-facing-covid-19/

 

 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS