Crise du coronavirus en Suisse

Masques gratuits pour les personnes défavorisées

 

Depuis le lundi 6 juillet,  toutes les personnes de plus de 12 ans en Suisse doivent porter un masque dans les transports publics. Cela place de nombreuses familles et personnes défavorisées qui dépendent des transports publics dans une situation particulièrement stressante. Où trouver l'argent pour les masques lorsque l’on est souvent déjà à la limite à cause du chômage partiel et d'autres pertes de revenus ?

Une mère qui élève seule ses deux enfants de plus de 12 ans, qui utilisent tous les transports publics pour se rendre au travail ou à l'école, doit payer au moins six masques jetables par jour. Le site d’informations Watson a fait la comparaison et constaté que les masques en tissu coûtent également de l'argent et ne sont rentables qu'à long terme.

Caritas distribue donc gratuitement dans les Épiceries Caritas des masques aux personnes touchées par la pauvreté. Les client-es reçoivent à chaque visite un masque gratuit. Jusqu’à début août, 100 000 masques sont à disposition et prêts à être distribués. Différents fournisseurs les ont donnés gratuitement à Caritas. Par ailleurs, Caritas continue d'apporter son aide en matière de conseil et d'aide transitoire. La crise n’est pas terminée, surtout pour les personnes disposant de peu d'argent. Une nouvelle pauvreté continue d'apparaître.

 

Votre don

 

L’actualité de notre aide coronavirus en Suisse