Aide aux réfugiés de Syrie

Aide aux réfugiés de Syrie

Plus de onze millions de Syriens sont en fuite, dont la moitié sont des enfants. Caritas Suisse assure depuis 2012 une aide d’urgence et un soutien à long terme pour un montant de 18 millions de francs en Jordanie, en Syrie, au Liban et au nord de l'Irak.

Faire un don ici

Oui, je voudrais soutenir ce projet et faire un don

World map + -

Eau

L’accès à l’eau fait partie des droits fondamentaux de l’être humain. Caritas Suisse en tient compte et permet aux personnes défavorisées d’accéder à l’eau potable et industrielle. Des puits et des installations sanitaires sont construits, les droits de jouissance sont définis et des travaux de sensibilisation sont effectués.

L’homme a besoin d’eau pour vivre. Nous la buvons, nous l’utilisons pour nous laver, pour désaltérer le bétail et irriguer les champs, pour faire fonctionner l’industrie ou produire de l’énergie et transporter des marchandises. Parce que l’eau est vitale, l’accès à l’eau propre en quantité suffisante est un droit fondamental. Et pourtant,

  • aujourd’hui, 663 millions de personnes n’ont pas accès à l’eau potable
  • un quart des décès des pays en voie de développement sont liés à une eau contaminée
  • on se bat dans le monde entier pour ce bien rare
  • la pluie tombe de manière irrégulière mais intense à cause des changements climatiques. Les sécheresses et les inondations sont annoncées quotidiennement.

Les projets de Caritas sont aussi divers que l’utilisation et la disponibilité de l’eau. Des sources sont captées, des puits creusés, des barrages et installations sanitaires construits. Caritas effectue aussi un travail d’information sur l’utilisation de l’eau et l’hygiène, règle les droits de jouissance et réduit les conséquences de catastrophes en construisant des digues de protection contre les crues et en prenant des mesures de protection contre l’érosion des sols. Conformément à sa volonté de favoriser l’autonomie des personnes concernées, Caritas réunit les autorités locales, les comités villageois de gestion de l’eau et les artisans afin qu’ils résolvent les problèmes eux-mêmes.