Navigation mit Access Keys

 
Commentaires de l'Alliance climatique suisse sur le nouveau rapport GIEC

La science montre qu'une action immédiate peut prévenir le chaos climatique

Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) a présenté aujourd'hui l‘état des lieux concernant l'objectif climatique mondial contraignant d'un réchauffement maximal de 1,5 degré. Pour l’Alliance climatique, dont fait partie Caritas avec Alliance Sud, les conclusions pour la Suisse sont claires : a) pour éliminer les combustibles fossiles le rythme de la réduction doit être accéléré et non ralenti, b) les pollueurs d’aujourd’hui doivent contribuer à la purification future de l’atmosphère, et c) le retrait des entreprises suisses des activités particulièrement nuisibles au climat est trop lent.

 

La communauté scientifique a passé en revue les faits concernant l'objectif de 1,5 degré de l’Accord de Paris pour les gouvernements et les entreprises. Les trois conclusions les plus importantes du point de vue de l'Alliance climatique :

  • 1,5°C ou 2°C - faible différence de température avec effet important: l'objectif de 1,5 degré nous protège beaucoup mieux contre la crise climatique émergente et incontrôlable que l'objectif de 2 degrés qui prévalait avant l’Accord de Paris. Les chercheurs considèrent que les effets de cette différence quant aux risques pour nos écosystèmes vitaux et pour les phénomènes météorologiques extrêmes sont importantes.
  • 1,5°C est encore atteignable: Si nous commençons immédiatement à réduire toutes les émissions en direction de zéro, si nous arrêtons la déforestation, si nous reboisons les zones forestières et si nous alignons systématiquement la production agricole sur des politiques respectueuses du climat, nous pouvons encore réussir à stabiliser le changement climatique. Avec ses groupes financiers, d'assurance et de matières premières actifs dans le monde entier, la Suisse a une responsabilité particulière dans la réalisation de ses objectifs mondiaux.
  • Les émissions négatives deviennent réalistes, le financement doit maintenant être mis en oeuvre: À ce jour, aucun État n'est parvenu à réduire suffisamment les émissions nocives pour le climat. C'est pourquoi presque tous les scénarios prévoient que les émissions de gaz à effet de serre d'aujourd'hui seront retirées de l'atmosphère plus tard si le réchauffement planétaire ne doit pas dépasser dangereusement 1,5 degré (voir encadré). Toutefois, le financement de ces mesures n'est pas encore clair.


La Suisse doit maintenant poser les jalons pour éviter des coûts sociaux importants

L'Alliance climatique invite le Parlement à tenir compte des dernières découvertes scientifiques dans le cadre de la révision totale de la loi sur le CO2 en cours.

  • Les propositions du Conseil fédéral tendant à ralentir plutôt qu’à accélérer la sortie des énergies fossiles en Suisse doivent être corrigées ;
  • les services financiers, commerciaux et d'assurance fournis par la Suisse pour l'exploitation, le transport et l'utilisation du carbone fossile dans le monde doivent être réglementés ;
  • et un fonds pour le climat doit être créé pour financer l'élimination des émissions dans l'atmosphère, ce qui sera nécessaire à l'avenir. Sans un tel fonds, ce sont les générations futures qui paieront au lieu des pollueurs d'aujourd'hui.

Quiconque veut éviter des conséquences climatiques dramatiques et incontrôlables pour l'homme et l'environnement doit maintenant poser les jalons. Pour le rapport publié aujourd'hui, des centaines d'éminents climatologues ont évalué plus de 6000 études récentes. Leur rapport montre clairement que de nouveaux retards entraîneront des coûts sociaux importants.

Alliance Sud est membre de l’Alliance climatique. Caritas Suisse est une des organisations de soutien d'Alliance Sud.

Contenu de replacement

 
 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS