Navigation mit Access Keys

 

Népal : un an après le séisme

Il y a tout juste un an, 8800 personnes mouraient au Népal dans un terrible tremblement de terre. Dans une forme de collaboration inédite, Caritas, Helvetas et Solidar Suisse travaillent intensivement à la reconstruction de bâtiments scolaires et de maisons individuelles aptes à résister aux tremblements de terre. Les projets battent leur plein.

 

Plus de 8800 personnes ont perdu la vie lors du tremblement de terre d’avril 2015. Beaucoup d’autres ont tout perdu. Afin d’offrir une reconstruction durable et complète, Helvetas, Caritas et Solidar Suisse ont décidé peu après la catastrophe de collaborer de manière inédite. La grande expérience d’Helvetas au Népal complète de manière optimale l’expertise technique de Solidar Suisse et de Caritas dans le domaine de l’aide humanitaire et de la reconstruction.

Immédiatement après le grave tremblement de terre du 25 avril 2015, une aide d’urgence a été mise en place dans les districts fortement touchés de Sindhupalchok et de Gorkha. Au total, Helvetas et Solidar Suisse ont amené des tentes et des outils à environ 6500 familles et le même nombre de familles a reçu des produits d’hygiènes. De plus, les organisations ont distribué 20 tonnes de semences de riz. Caritas et Helvetas ont aussi construit 100 « Temporary Learning Centers » bénéficiant à 6000 élèves. Caritas a bâti les écoles et Helvetas s’est occupée des installations sanitaires et de l’approvisionnement en eau potable. La phase d’aide d’urgence, cofinancée par la Chaîne du Bonheur, s’est achevée fin août avec succès.

La reconstruction bat son plein

Durant la phase d’urgence déjà, Caritas, Helvetas et Solidar Suisse ont préparé la phase de la reconstruction sur le long terme. Des conflits politiques dans le pays ont engendré quelques retards dans les autorisations de construire. Grâce à la présence depuis des années des œuvres d’entraide suisses, et à une collaboration éprouvée avec les autorités locales, les trois organisations suisses ont pu lancer concrètement leurs projets plus rapidement que d’autres.

Écoles : La construction des cinq premières écoles, menée par Caritas et Helvetas, a débuté voilà quelques semaines. Les premières écoles seront terminées en 2016 encore ; elles seront ainsi fonctionnelles pour la prochaine année scolaire. Jusqu’à fin 2018, Caritas Suisse et Helvetas construiront dans six villages 34 écoles sûres et bien adaptées aux enfants. Le budget s’élève à 10,9 millions de francs et est cofinancé par la Chaîne du Bonheur. Caritas Suisse et Helvetas travaillent en étroite collaboration avec les comités scolaires des villages pour assurer l’exploitation et l’entretien des écoles.

Maisons : Grâce à sa large expérience en matière de formation professionnelle au Népal, Helvetas, avec le soutien financier de la Confédération (DDC), forme de jeunes Népalais et Népalaises aux techniques de construction antisismiques. La conception des maisons a été développée par Solidar Suisse selon les spécifications du gouvernement. D’ici à la fin de l‘année, 3000 femmes et hommes auront de nouvelles perspectives d’avenir, en tant que spécialistes de la construction. Ces formations orientées sur la pratique permettront la reconstruction de 4000 maisons. Solidar Suisse et Helvetas construisent 1000 de ces maisons pour les familles les plus précaires. Parallèlement, les ONG rénovent ensemble les systèmes de distribution d’eau potable pour 3000 familles. Les premières maisons ont été terminées en février 2016, et d’ici fin 2017 toutes les familles habiteront une maison résistante aux séismes.

Contenu de replacement