Navigation mit Access Keys

 

Loi sur le CO₂ : le Conseil fédéral ne veut pas mettre en œuvre l’Accord de Paris sur le climat

Avec le projet de loi qu’il vient de présenter, le Conseil fédéral a exposé de quelle manière la Suisse doit mettre en œuvre l’Accord de Paris sur le climat. Mais malheureusement cette proposition n’est pas du tout à la hauteur du mandat. L’Alliance climatique, dont fait partie aussi Alliance Sud, exhorte le Parlement à viser des ambitions clairement plus élevées.

 

Pour limiter le réchauffement de la planète, les émissions de gaz à effet de serre doivent être ramenées à zéro dans tous les pays.

Mais un simple coup d’œil à l’article sur les objectifs de la proposition de loi sur le CO2 (art. 1) confirme la crainte que le Conseil fédéral ne veut pas s’orienter vers les objectifs de Paris. Bien qu’un nouvel objectif ait été décidé à Paris (clairement en-dessous de 2°C et si possible à 1,5°C), le Conseil fédéral affaiblit la formulation (inférieure à 2°C). « À Paris, l’objectif a été adapté car le risque de catastrophe pour les écosystèmes et la population augmente fortement avec chaque dixième de degré », affirme Georg Klingler de Greenpeace Suisse. Avec sa proposition du genre « on prend les mêmes et on recommence », le Conseil fédéral fait fi des recommandations de la science et il accepte des conséquences dangereuses pour la Suisse. En 2015, l’Alliance climatique Suisse a déjà déposé une pétition munie de plus de 107'000 signatures. Les principales requêtes adressées au Parlement et au Conseil fédéral sont toujours aussi urgentes ; le Conseil fédéral doit viser une politique climatique juste et ambitieuse :

  • La Suisse doit réduire ses propres émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 de 60% par rapport à 1990
  • La Suisse doit mobiliser un soutien financier approprié pour les pays en développement dans la lutte contre les changements climatiques et les dégâts qui en résultent.

Depuis la percée historique de Paris, et de surcroît en ratifiant l’Accord cadre sur le climat, le Conseil fédéral s’est engagé à ancrer les objectifs de celui-ci dans la législation suisse. « À l’aune de cela, la proposition que le Conseil fédéral a présentée aujourd’hui est totalement insuffisante. Il n’a pas l’air de vouloir prendre au sérieux son devoir de protéger le climat », déclare Patrick Hofstetter du WWF.

Jürg Staudenmann d‘Alliance Sud ajoute : « De plus, à partir de 2020, la Suisse doit soutenir les pays en développement directement affectés par le changement climatique par un milliard de francs par an ; mais le projet de loi n’en parle même pas ! »

Il revient maintenant au Parlement d’élaborer une révision appropriée de la loi, qui tienne compte de l’Accord de Paris sur le climat. Le Masterplan climat que l’Alliance climatique a élaboré avec plus de 70 organisations peut servir d’orientation. On y montre avec quels instruments et mesures on peut mener une politique climatique suisse au sens de l’Accord de Paris sur le climat. 

 

Prises de position sur les thèmes du “financement climatique” et des “réfugiés climatiques”

  • Financement climatique : la Suisse doit en faire plus
    Format de fichier: pdf / 224 Ko
    Le réchauffement climatique provoque une nouvelle pauvreté. On ne peut donc pas financer le changement climatique en ponctionnant les projets de développement. En plus de la lutte contre la pauvreté, il faut établir des approches basées sur le principe du pollueur-payeur, et mobiliser de nouveaux fonds additionnels pour les projets climatiques dans les pays en développement. / Septembre 2017 Download
  • Protection et perspectives pour les réfugiés climatiques
    Format de fichier: pdf / 178 Ko
    « En plus de prévenir l’exil climatique, la communauté internationale doit également permettre une migration sûre et ouvrant des perspectives de vie. » (Novembre 2017) Download

Contenu de replacement

 
 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS