Navigation mit Access Keys

 
L'Agenda 2030 pour le développement durable

Le Conseil fédéral publie un rapport national sans substance sur l'Agenda 2030

Le Conseil fédéral a publié le rapport de la Suisse sur la mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable. Un rapport superficiel et sans substance, de l’avis de Caritas. On n’y trouve pas d’engagement concret de la Suisse en faveur d’un développement durable de notre pays et acceptable pour l’ensemble de la planète. Dans son propre rapport, la Plateforme Agenda 2030 de la société civile, dont Caritas est également membre, montre où se situent les besoins d’agir les plus urgents.

 

En 2015, 193 gouvernements ont signé l'Agenda 2030 pour le développement durable. Ils se sont ainsi donné le devoir d'atteindre les 17 objectifs de développement durable sur le plan mondial. La Suisse s'y est aussi engagée. Notre pays a le devoir d'indiquer les écarts entre les objectifs de l'Agenda 2030 et la réalité en Suisse. Où en est-il dans la mise en œuvre d'un développement durable et compatible pour l'ensemble de la planète ? Un rapport a été établi à ce sujet. Il met l'accent sur certains déficits et énumère les défis que des acteurs non gouvernementaux ont identifiés dans le cadre d'un groupe de suivi.

Le DFAE se dérobe à des engagements concrets

Sous la direction du nouveau ministre des Affaires étrangères, ce rapport national a maintenant été vidé de sa substance. On sent que le Département fédéral des Affaires étrangères fait tout son possible pour contourner les engagements concrets. Les défis ne sont plus cités. Déjà au stade de l'analyse, la Suisse se distancie ainsi d'une application contraignante de l'Agenda 2030.

En tant que membre du groupe de suivi, Caritas refuse cette façon de procéder et demande au Conseil fédéral de garder à l'esprit l'intérêt général et de citer de manière claire et pragmatique les déficits par rapport aux objectifs de l'Agenda 2030 pour le développement durable.

Les acteurs de la société civile publient leur propre rapport

La Plateforme Agenda 2030 de la société civile, qui rassemble 40 organisations, dont Caritas, issues des domaines notamment du développement, de l’environnement, de la paix et de l’économie durable, a présenté son propre rapport. Il contient onze recommandations, rédigées en collaboration avec tous les membres, ainsi que des contributions sur divers sujets de l'Agenda 2030, rédigées par les experts thématiques de la Plateforme. Conclusion : la Suisse dispose encore d'une grande marge de manœuvre en matière de durabilité, qu'il s'agisse de la mise en œuvre de l'égalité des chances pour les femmes, de la lutte contre la pauvreté ou de la protection de l'environnement. Vous pouvez télécharger ici le rapport « La Suisse a-t-elle un développement durable ? Mise en œuvre de l’Agenda 2030 du point de vue de la société civile » :

 
  • La Suisse a-t-elle un développement durable ? Mise en œuvre de l'Agenda 2030 du point de vue de la société civile
    Format de fichier: pdf / 2 Mo
    Plateforme Agenda 2030, juillet 2018 Download
  • Communiqué de presse : La politique intérieure, c’est de la politique extérieure !
    Format de fichier: pdf / 491 Ko
    Communiqué de presse de la Plateforme Agenda 2030 du 3 juillet 2018 Download

Contenu de replacement