Guerre en Syrie

La situation humanitaire s'aggrave dans le nord de la Syrie

Une fois de plus, la population civile en Syrie est exposée à de nouvelles violences. L'offensive militaire en cours dans le nord-est du pays a déjà forcé plus de 176 000 personnes à fuir. Des dizaines de milliers d'autres familles pourraient être contraintes de fuir ces prochaines semaines. Grâce à ses nombreuses années d'engagement dans le pays, Caritas est en mesure d'apporter une aide rapide aux personnes touchées.

 

Dans le nord-est de la Syrie, la reprise de l'offensive militaire turque a ramené la violence dans le pays. Encore une fois, c'est la population civile qui souffre le plus dans ce pays déchiré par la guerre. La situation humanitaire déjà très tendue s'est encore détériorée.

Des besoins humanitaires immenses

Le long de la frontière avec la Turquie, 450 000 personnes vivent dans une zone de cinq kilomètres de profondeur. Parmi elles se trouvent plus de 90 000 personnes déplacées à l'intérieur de la Syrie. Elles ont déjà fui leurs maisons et se sont réfugiées dans le nord-est du pays. Aujourd'hui, elles sont à nouveau menacées par la violence et la faim. Les prix des denrées alimentaires augmentent rapidement. Les familles achètent désespérément des denrées et fournitures. Les infrastructures telles que les routes et les lignes électriques ainsi que l'accès aux hôpitaux, aux silos à grains et aux stations d'eau ont été touchés. Les écoles restent fermées.

Selon les Nations Unies, au moins 1,8 million de personnes dans le nord-est de la Syrie ont besoin d'aide humanitaire. Caritas Suisse fait partie du SIRF (The Syria INGO Regional Forum). Ce rassemblement de 73 organisations internationales à but non lucratif, actif dans le cadre de la guerre en Syrie, a appelé le 15 octobre à une protection complète de la population civile. Il appelle notamment les parties en conflit à respecter sur toute la ligne le droit humanitaire international et à veiller en tout temps à ce que les œuvres d’entraide puissent accéder en sécurité aux personnes en détresse

 

L'aide de Caritas

Le réseau international de Caritas apporte une aide d'urgence dans le nord-est de la Syrie depuis de nombreuses années et étend son soutien face à ces nouvelles menaces. Dans la ville d'Hassaké (Al-Hasakah), par exemple, de l'eau, des vêtements et des articles d'hygiène supplémentaires sont distribués dans cinq camps d'urgence. La Caritas locale veille également à ce que les réservoirs d'eau des cinq camps restent pleins.

Si la violence se poursuit, les personnes touchées seront forcées de fuir vers le sud-ouest. Selon les estimations de l'ONU, plus de 176 000 personnes ont déjà fui la région frontalière depuis le début de l'offensive, dont 80 000 enfants. L'arrivée de l'hiver aggrave encore la situation : de nombreuses familles ont dû tout laisser derrière elles et ont maintenant un besoin urgent de vêtements chauds. Caritas Suisse, active en Syrie depuis 2012 avec un vaste programme d'aide d'urgence, est présente sur le terrain dans les régions d'Alep, Homs et Damas et est prête à répondre rapidement et avec flexibilité aux besoins les plus urgents des populations.

 

Votre don

 
 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS