Derniers chiffres de l’Office fédéral de la statistique sur la pauvreté en Suisse

La pauvreté reste élevée en Suisse – et augmente chez les enfants

En Suisse, 660 000 personnes sont touchées par la pauvreté. Cela représente 7,9 pour cent de la population. Les chiffres de 2018 publiés aujourd’hui par l’Office fédéral de la statistique (OFS) montrent que la situation ne va pas en s’améliorant. Après avoir augmenté pendant des années, les chiffres se maintiennent au niveau élevé de l’année précédente. Mais l’augmentation marquée de la pauvreté des enfants est particulièrement choquante. Caritas invite fermement la Confédération, les cantons et les communes à mettre enfin en place une lutte contre la pauvreté, cohérente et efficace.

 

Les chiffres de la pauvreté en Suisse n’ont cessé d’augmenter depuis 2014. En 2017, un nouveau sommet a été atteint. Et en 2018, malgré la croissance économique et un niveau historiquement bas du taux de chômage, il n’y a pas eu de réduction de la pauvreté. 660 000 personnes ont vécu dans une pauvreté de revenu, dont 144 000 enfants. Le taux de pauvreté des enfants est a ainsi augmenté de 6,9 pour cent à 9,6 pour cent. Les familles monoparentales, les personnes vivant seules et les personnes sans formation post-obligatoire continuent à être les plus exposées au risque de pauvreté. En outre, 133 000 personnes adultes ont été touchée par une pauvreté de revenu malgré le fait qu’elles occupent un emploi. Elles touchent donc des salaires qui ne suffisent pas à assurer leur existence.

La pauvreté n’est pas un problème marginal

L’évolution de ces dernières années montre que la pauvreté ne disparaît pas simplement malgré la bonne situation économique. Bien au contraire : en Suisse, nous avons un véritable problème de pauvreté structurelle. La pauvreté – et particulièrement celle des enfants - reste le grand défi politique et social, et elle nécessite que l’on agisse avec détermination. En signant l’Agenda 2030, le Conseil fédéral s’est engagé à réduire la pauvreté en Suisse au moins de moitié d’ici 2030. Pour atteindre cet objectif, il faut d’urgence mettre en place une lutte efficace contre la pauvreté, et une stratégie commune de la Confédération, des cantons et des communes. Les priorités sont de garantir le minimum vital et la participation sociale pour toutes et tous, de mettre en place des possibilités de formation et de formation continue et d’améliorer l’harmonisation entre la vie familiale et la vie professionnelle. Avant toute chose, il est intolérable qu’en Suisse autant d’enfants grandissent dans la pauvreté.
 

 
 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS