Navigation mit Access Keys

 
La famine s’aggrave en Afrique de l’Est

Caritas Suisse assure des secours d’urgence en Éthiopie, au Kenya, au Congo et au Somaliland

La terrible sécheresse ne relâche pas son étau sur l’Afrique de l’Est : 26,5 millions de personnes souffrent d’une grave pénurie de nourriture et d’eau potable. La situation n’est pas près de s’améliorer. Caritas Suisse déploie des secours d’urgence en Éthiopie, au Kenya, au Congo et dans le Somaliland pour un montant de l’ordre de 2 millions de francs. Cette aide bénéficie à plus de 100 000 personnes. Il s’agit de la prolonger et de l’étendre au Soudan du Sud.

 

Au Sud de l’Éthiopie, les semences se flétrissent dans les champs asséchés. Au Sud-Soudan, six millions de personnes sont tributaires d’une aide alimentaire. Et dans le Somaliland, l’eau se fait de plus en plus rare pour les personnes et pour le bétail. La situation en Afrique de l’Est  ne s’est pas améliorée ces derniers mois. Au contraire : à bien des endroits, la sécheresse de ces dernières semaines a de nouveau anéanti les chances d’engranger une bonne récolte à l’automne. C’est pourquoi des populations de d’Afrique de l’Est dépendront essentiellement de l’aide extérieure ces prochains mois. De gros efforts sont nécessaires de la part de la communauté internationale pour combattre efficacement la terrible famine. 

En Éthiopie, Caritas Suisse approvisionne près de 80 000 personnes en nourriture et en eau potable salubre. En République démocratique du Congo, 2200 réfugiés de la faim venus du Soudan du Sud reçoivent des denrées alimentaires et des articles d’hygiène dans le camp de Biringi. Caritas distribue en outre des cuisinières peu gourmandes en énergie. À l’Est du Somaliland, une zone particulièrement touchée par la sécheresse, 600 familles bénéficient d’un soutien financier pour pouvoir s’acheter à manger sur le marché local. Au Sud-Soudan, Caritas Suisse prépare un projet de secours d’urgence dans la province d’Eastern Equatoria.

Le volume des secours d’urgence de Caritas pour les victimes de la famine en Afrique de l’Est se monte actuellement à 2 millions de francs. Il y a lieu d’augmenter cette aide au cours des prochains mois.

 

Projets de Caritas en Afrique de l'Est

 

Contenu de replacement