Catastrophe au Liban

Explosion à Beyrouth : une nouvelle catastrophe dans un pays en crise

L’explosion d’hier soir dans le port de Beyrouth frappe un pays économiquement et socialement à terre, et cela en pleine pandémie. Le soutien est d’autant plus important.

 

Le 4 août juste avant 18h, heure locale, une terrible explosion a secoué le port de Beyrouth. On compte pour l’heure 78 morts, plusieurs centaines de disparus, plusieurs milliers de blessés. L’onde de choc a détruit ou gravement endommagé d’innombrables bâtiments dans un rayon d’un kilomètre. Elle a même été clairement ressentie dans les bureaux de Caritas Suisse, dans le quartier de Hamra, à environ trois kilomètres du port. Le bâtiment a été légèrement endommagé.

De crise en crise

Le pays, structurellement affaibli, qui a accueilli plus de 1,5 million de réfugiés syriens depuis le début de la guerre en Syrie, est au bord de la faillite. Les forces et les ressources des personnes les plus pauvres en particulier sont épuisées depuis longtemps, et l'économie et les infrastructures de ce petit pays sont désespérément surchargées. Alors que des centaines de milliers de réfugiés vivent dans des camps dans des conditions catastrophiques, la population locale est également de plus en plus pauvre. On estime qu’un tiers de la population libanaise et deux tiers des réfugiés syriens au Liban vivent en dessous du seuil de pauvreté. Cela met en péril la cohésion sociale. Les tensions entre réfugiés et communautés d’accueil se multiplient. Et la communauté internationale oublie le Liban.

Le système de santé souffre également énormément de la crise économique. Les hôpitaux ne peuvent pas payer le personnel médical ni remplacer le matériel médical obsolète. De très nombreuses personnes n'ont pas accès aux soins médicaux nécessaires ou insuffisamment. La crise du coronavirus, qui a durement touché le Liban, a encore aggravé la situation. Le soir de l’explosion, Beyrouth était confinée pour la deuxième fois. Et l'explosion dans la capitale, où se trouvent les hôpitaux les plus importants du pays, a également endommagé des hôpitaux. Des membres du personnel médical ont été tués.

La population du Liban a besoin de notre aide

Caritas Suisse, active au Liban depuis 2012 dans le cadre de son aide très importante aux victimes de la crise syrienne, gère actuellement des projets dans le domaine de la formation et de la réduction de la pauvreté. Nous sommes en contact avec nos organisations partenaires et clarifions les besoins les plus urgents des personnes touchées par l’explosion. Plus que jamais, la population du Liban a besoin de notre aide.

 

Votre don

 
 
 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS