Navigation mit Access Keys

 
Plus d’achats à des prix plus avantageux en 2016

Epiceries Caritas : 25 ans au service des personnes en situation de pauvreté

Les épiceries Caritas existent depuis 25 ans et n’ont jamais suscité une demande aussi forte qu’aujourd’hui. En 2016, les personnes en situation de détresse sociale ont été plus nombreuses que l’année passée à acheter des denrées alimentaires et des produits d’usage courant à des prix très réduits. Mais le chiffre d’affaires des 21 épiceries Caritas a légèrement reculé en raison de la baisse du niveau des prix. 

 

En Suisse, un million de personnes sont en situation de pauvreté ou menacées de l’être. Leur situation devient de plus en plus difficile : les prestations de l’aide sociale et les réductions sur leurs primes d’assurance maladie sont revues à la baisse. On voit dans les épiceries Caritas l’impact de ces programmes d’austérité sur les gens qui en font les frais : malgré une augmentation du nombre de client-e-s en 2016, l’achat moyen a baissé de 13.50 à 12.70 francs. On a dénombré au total 961’000 achats au cours de l’année. « En cette année difficile pour le commerce de détail, nous avons cassé nos prix, comme beaucoup de prestataires commerciaux. Nos clientes et clients en ont profité pour soulager leurs budgets serrés », déclare le directeur de la coopérative des épiceries Caritas Rolf Maurer. En 2016, le chiffre d’affaires a totalisé 12,2 millions de francs. Le recul de 7% par rapport à l’année précédente est principalement dû aux réductions de prix. Le chiffre d’affaires a plus que quadruplé au cours des dix dernières années.

Afin de pouvoir garantir une offre toujours intéressante, les épiceries Caritas dépendent de partenariats fiables avec des fournisseurs tels que la Coop, la Migros, Denner, Spar, Manor, Nestlé, Lindt, Sprüngli et près de 500 autres. Particulièrement prisée par la clientèle, l’offre de fruits et légumes frais contribue à l’égalité des chances dans le domaine de la santé ; elle est rendue possible notamment par la fondation SV, la fondation Ernst Göhner et la fondation Gebauer.

Au cours de leur 25 ans d’existence, les épiceries Caritas ont connu une forte expansion. La première a ouvert ses portes le 1er juillet 1992 à Bâle sous le nom de « Carisatt ». On en dénombre aujourd’hui 21 dans toute la Suisse, dont une « épicerie Caritas » mobile. Le bus en question dessert 13 communes dans le canton de Vaud. Les épiceries sont regroupées en une coopérative qui tient un centre d’achat de marchandises. Celui-ci a récemment déménagé de Rothenburg à Sempach Station. « Le nouveau site offrant une meilleure infrastructure, nous pouvons encore mieux couvrir les besoins de chaque épicerie Caritas », explique Rolf Maurer. En Suisse alémanique, on trouve des épiceries Caritas à Baar, Bâle, Berne, Coire, Lucerne, Olten, Sursee, Saint-Gall, Thoune, Wil, Winterthur et Zurich (2). En Suisse romande, il y en a deux à Genève, une à La Chaux-de-Fonds, une à Lausanne, une à Neuchâtel, une à Vevey et une à Yverdon. Sans compter l’épicerie mobile qui sillonne le canton de Vaud.

Plus d'informations concernant les épiceries Caritas

Contenu de replacement