Navigation mit Access Keys

 
Faim et sécheresse en Afrique de l'Est

2 millions de francs de plus pour l’aide d’urgence en Afrique de l'Est

En Afrique de l’Est, la situation de l’approvisionnement s’est dramatiquement aggravée ces derniers mois. Au Somaliland, en Éthiopie et au Soudan du Sud, des millions de personnes souffrent des conséquences d’une sécheresse qui dure maintenant depuis trois ans. Caritas intensifie son aide d’urgence dans la région et engage à cet effet un montant de deux millions de francs.

 

L’ONU estime que 23 millions de personnes souffrent de la faim dans la région. Près de 5,5 millions de personnes ont dû quitter leur maison pour trouver de quoi se nourrir, de l’eau potable et des pâtures pour les bêtes.

Désormais, presque la moitié des familles du Somaliland dépendent de l’aide humanitaire. Les pluies torrentielles qui ont frappé certaines parties du pays en juin ont encore aggravé la situation des personnes affamées.

L’Éthiopie également subit depuis 2015 la pire sécheresse de ces dernières décennies. La production agricole est tombée à zéro. Il faudra plusieurs années de pluie et de bonnes récoltes pour qu’on commence à voir une amélioration de la situation.

Au Soudan du Sud, plus de sept millions de personnes souffrent de pénurie alimentaire. La production locale a dramatiquement reculé et le prix des denrées alimentaires a tellement augmenté que les familles ne peuvent plus s’approvisionner sur les marchés.

Avec son aide d’urgence, Caritas fournit de la nourriture, de l’eau potable et des aliments pour animaux. Elle soutient également la prise en charge médicale des enfants malnutris et affamés.

Contenu de replacement

 

Votre don