Navigation mit Access Keys

 

Caritas Suisse dégage 100 000 francs pour l’Équateur

L'Équateur a été frappé par un violent tremblement de terre le 16 avril. Des centaines de personnes ont perdu la vie, des dizaines de milliers d'autres ont été blessées et les infrastructures ont subi d'importants dégâts. Caritas Suisse a dégagé un premier montant de 100 000 francs pour l'aide d'urgence. Elle travaille en coopération avec la Chaîne du Bonheur.

 

L'Équateur a été frappé par un violent séisme de magnitude 7,8 dans la nuit du 16 avril. Selon le président équatorien Rafael Correa, il s'agit de plus important séisme depuis 1979.

Le nombre de victimes n'a cessé d'augmenter. Dix jours après la catastrophe, le bilan s'élève à plus de 600 morts. Environ 12 000 personnes ont été blessées et une centaine de personnes sont toujours portées disparues. Les dégâts sont considérables: environ 10 000 bâtiments sont entièrement détruits ou endommagés.

Les provinces économiquement faibles d'Esmeraldas et de Manabi, proches de l'épicentre, ont été les plus durement touchées. Pour le président de Caritas Équateur, Walter Heras, la situation dans ces régions isolées reste très préoccupante. En effet, l'accès à ces régions reste difficile à cause des intempéries qui ont sévi les jours précédant et suivant la catastrophe. Des glissements de terrain ont coupé de nombreuses routes. Les précipitations augmentent par ailleurs le risque d'épidémies, selon Caritas Internationalis. C'est pourquoi il faut être particulièrement attentif aux mesures d'hygiène et aux installations sanitaires.

Aide de Caritas

Caritas Équateur a été active immédiatement après la catastrophe et a demandé l'aide du réseau international de Caritas. Les mesures les plus urgentes ont été la distribution de vivres et d'eau potable, ainsi que la mise en place de logements d'urgence.

Caritas Suisse a dégagé un premier montant de 100 000 francs pour l'aide d'urgence. Elle travaille en étroite collaboration avec Caritas Équateur et d'autres partenaires du réseau Caritas présentes en Équateur, notamment avec des projets de prévention des catastrophes et qui connaissent donc bien les besoins des populations touchées.

Walter Heras remercie le réseau international de Caritas pour son aide rapide et parle déjà de la reconstruction: "Lorsque le premier choc sera passé, les habitants auront besoin de soutien pour retrouver leur vie quotidienne. Ils ont tout perdu, leur maison et leurs sources de revenu."

Caritas  vous remercie pour tout don versé sur le compte 60-7000-4, mention "séisme Équateur".

Contenu de replacement