News

Caritas demande que les réfugiés soient protégés et accueillis après l’incendie de Lesbos

Caritas Suisse est profondément touchée par l'incendie du camp de réfugiés de Moria sur l'île grecque de Lesbos. La Suisse doit enfin agir.

 

Il est profondément honteux que dans une Europe prospère de plus de 500 millions d'habitants, il n'ait pas été possible durant des années de trouver une solution pour 13 000 personnes en quête de protection. En mars de cette année déjà, Caritas Suisse a attiré l'attention de la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter sur la situation indigne des camps totalement surpeuplés des îles grecques, et a demandé que la Suisse accueille un nombre beaucoup plus important de personnes. Aujourd'hui survient la crise humanitaire annoncée depuis si longtemps, parce que personne n’a agi. 

Caritas attend de Karin Keller-Sutter et de l’ensemble du Conseil fédéral des mesures concrètes, qui soient dignes de la tradition humanitaire de la Suisse. L'engagement humanitaire se mesure par des actes concrets, c'est-à-dire par ce que la Suisse fait actuellement pour les personnes touchées par cette situation catastrophique. D'une part, il faut engager des mesures de protection rapides et d'aide humanitaire. Caritas aussi aide les réfugiés en Grèce à améliorer leurs conditions de vie. D'autre part, il faut enfin trouver une solution durable, afin que ces camps de réfugiés indignes appartiennent au passé. Caritas Suisse demande une nouvelle fois au Conseil fédéral, en collaboration avec d'autres États coopérants, d'accueillir les réfugiés le plus rapidement possible et sans complications administratives. 

 
 
 
 

Votre don

 
 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS