Réfugiés en Europe

Caritas améliore les conditions de vie des réfugiés bloqués en Bosnie-Herzégovine

Plus de 7500 personnes sont restées bloquées en Bosnie-Herzégovine, alors qu’elles cherchaient à se rendre en Europe occidentale. Les réfugiés vivent dans des conditions catastrophiques. Avec l'arrivée de l'hiver, leur situation risque encore de s'aggraver. Caritas Suisse soutient l’aide de Caritas Bosnie-Herzégovine et prévoit un engagement supplémentaire.

 

Les 923 kilomètres de frontière extérieure de l’Union européenne (UE) séparant la Bosnie-Herzégovine et la Croatie font l’objet d’une étroite surveillance. La politique migratoire est restrictive. Parmi les personnes qui cherchent refuge en Europe occidentale par voie terrestre, beaucoup restent ainsi bloquées en Bosnie-Herzégovine. Selon les estimations officielles, il y avait entre 7500 et 8000 réfugiés et migrants dans le pays à la fin septembre, dont beaucoup dans le canton d'Una-Sana, à la frontière avec la Croatie et autour de la capitale Sarajevo.

Ils vivent souvent dans des conditions désastreuses. Beaucoup de camps et de centres sont bondés, les logements n’offrent pas une protection suffisante contre le froid, les conditions d’hygiène sont mauvaises. L’afflux de réfugiés requiert de grandes quantités de nourriture et de biens d’usage courant. Les services médicaux sont débordés par le nombre de patients. Les autorités locales tentent de maîtriser la situation avec l’UE, l’ONU et diverses ONG.

De précieux nutriments pour les enfants, des habits propres et un soutien psychosocial

Caritas Bosnie-Herzégovine utilise au total quatre centres d’hébergement pour améliorer les conditions de vie des migrants. Caritas Suisse soutient l’engagement de son homologue.

 

Dans trois centres hébergeant de nombreuses familles, Caritas distribue chaque mois des articles d’hygiène et des paquets de nourriture. Ces derniers contiennent des aliments spéciaux pour enfants en bas âge, ainsi que des fruits et légumes frais qui complètent les livraisons de denrées alimentaires d’autres organisations d’entraide. Dans un quatrième centre, Caritas contribue à la mise en exploitation d’une buanderie qui répond à un besoin impérieux. Plus de mille personnes peuvent ainsi laver chaque mois leurs habits et éviter les maladies dues au manque d’hygiène.

Caritas soutient en outre deux organisations locales dans l’exploitation de lieux de rencontre simples. Les personnes en attente d’un transit peuvent s’y retirer au calme, nouer des contacts ou emprunter des jeux. Elles reçoivent aussi un soutien psychosocial.

Aide pour l'hiver

Maintenant vient l'hiver. Le froid et les intempéries aggravent encore les conditions de vie des réfugiés et des migrants. Où s'abriter des températures inférieures à zéro, où prendre un repas chaud ? Un engagement supplémentaire de Caritas Suisse est prévu pour protéger les migrants du froid et rendre leurs abris plus adaptés à l'hiver.

Dans ces circonstances instables et peu prévisibles, l’aide est constamment adaptée à l’évolution de la situation, afin de pouvoir malgré tout répondre au mieux aux besoins les plus criants des réfugiés. Caritas coordonne étroitement ses interventions avec les autorités locales, l’ONU et d’autres ONG.

 

Votre don

 

Aide pour les réfugiés en Europe

Caritas soutient les réfugiés en Grèce.

Plus

 
 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS