Navigation mit Access Keys

 

Aide d'urgence suspendue temporairement à Damas

En Syrie, Caritas et ses partenaires locaux apportent de l’aide aux populations dans des conditions très dangereuses. Chaque jour, la sécurité doit être évaluée pour décider si les collaboratrices et collaborateurs peuvent accomplir leur travail sur le terrain. Les 8 et 9 novembre, l’aide d’urgence a été suspendue à Damas en raison d’intenses bombardements.

 

Plusieurs personnes ont été blessés le lundi 7 novembre à Damas dans des bombardements de plusieurs secteurs de la ville. Avec son partenaire local, Caritas Suisse distribue sur place des rations alimentaires aux familles touchées par la guerre. Trois obus de mortiers sont tombés à proximité directe d’un centre de distribution de notre partenaire. Les opérations d’aide ont dû être suspendues pendant deux jours pour des raisons de sécurité. L’insécurité et l’agitation sont grandes à Damas depuis ces derniers bombardements.

Alep ne connaît pas de répit. Même la partie ouest est la cible régulière de tirs d’obus. Si la soupe populaire que nous soutenons a pu poursuivre la confection et la distribution de repas, les visites dans les familles pour évaluer leurs besoins ont, elles, dû être arrêtées.

Les civils continuent d’être les premières victimes de la guerre en Syrie. Les personnes qui apportent aide et secours font tout leur possible, mais elles aussi avec la peur au ventre.

 

Notre Projets en Syrie

Contenu de replacement