Catastrophe

Aide aux victimes des incendies de forêt en Amazonie

La forêt tropicale brûle en Amazonie. Ce n’est pas seulement un désastre écologique d’envergure mondiale, c'est aussi une catastrophe sociale. Les conséquences sont terribles tant pour la population que pour la nature. Les dégâts sont gigantesques. Rien qu’en Bolivie, on estime que 100 000 personnes sont menacées par ces incendies. Caritas Suisse apporte une aide d’urgence avec ses partenaires locaux.

 

«Quand le feu est arrivé, nous - hommes, femmes, enfants - avons essayé de l'éteindre immédiatement, avec des bâtons, avec de l'eau, avec tout ce que nous avions. Mais le vent était très fort », raconte María del Carmen Roca de San Ignacio de Velasco dans le département bolivien de Santa Cruz, à la frontière du Brésil. À Santa Cruz, le gouvernement a décrété l’état d’urgence. La situation est toujours dramatique. On estime à 100 000 le nombre de personnes gravement menacées par les incendies. Quelque 1,8 million d'hectares de forêt tropicale, de champs et de pâturages sont d'ores et déjà anéantis.

Les flammes détruisent les champs, l'approvisionnement en eau et la santé

Les plus lourdement touchés sont les familles de petits paysans et la population indigène. Beaucoup de personnes souffrent de problèmes respiratoires et d’irritations oculaires, à cause de la fumée et des cendres. À bien des endroits, l’approvisionnement en eau potable a été interrompu.

Ici, la plupart des gens vivent de l’agriculture. «Le feu a anéanti jusqu'à 80% de leurs récoltes et décimé le petit bétail, notamment les porcs, les poules et les canards, dont ils tirent un revenu minimal», explique Sheyla Martínez, directrice du CIPCA, l'organisation qui soutient les familles de petits exploitants à Santa Cruz. L'anéantissement de vastes surfaces de terres arables est lourd de conséquences, car la saison des pluies commence fin septembre et il faudrait pouvoir semer. Or, ce ne sera pas possible cette année. Des milliers de bœufs ont péri. Ceux qui restent n’ont presque plus rien à brouter. Une pénurie alimentaire se profile.

 
 

Caritas Suisse apporte une aide d'urgence dans la lutte contre les incendies

Les habitants luttent désespérément contre les incendies. Des milliers de personnes, dont beaucoup de bénévoles, se mobilisent en permanence. C’est un travail dangereux. Les auxiliaires se battent jusqu’au bord de l’épuisement et mettent leur santé en jeu. Mal équipés, ils n’ont ni masques de protection, ni bottes en caoutchouc, ni eau, ni outils adéquats.

Caritas Suisse a pris l'initiative et met en place un programme d'aide d'urgence. En premier lieu, nous permettons à la protection civile locale de fournir des masques respiratoires et d'autres équipements de protection, ainsi que de la nourriture pour les volontaires.

Un soutien à long terme est prévu

S'il ne pleut pas, selon la protection civile locale, il faudra au moins deux semaines avant que les incendies ne s'éteignent. Les experts rapportent que dans la région autour de Roboré, le feu s'aggrave même en raison des températures élevées et des vents forts. Pour les personnes touchées, aucun soulagement n'est en vue dans les semaines à venir.

C'est pourquoi nous allons étendre notre aide d'urgence en ciblant les besoins de la population. Caritas Suisse peut compter sur la collaboration des organisations locales de la société civile de Santa Cruz qui soutiennent l'agriculture et la protection de l'environnement et connaissent donc très bien les préoccupations et les besoins de la population affectée. L'alimentation en eau doit être réparée pour que l'eau potable soit à nouveau disponible. Une aide médicale est nécessaire. De nombreuses routes d'accès sont bloquées et doivent être dégagées. Des groupes indigènes et des familles de petits paysans quittent leurs zones d'habitation pour fuir le feu. Dans le pire des cas, ils ne pourront plus revenir et devront être réinstallés.

Avec son aide, Caritas Suisse aimerait aussi encourager les personnes et les organisations qui se mobilisent pour la protection de la forêt tropicale.

 

Votre don

 
 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS