Aide aux réfugiés de Syrie

Aide aux réfugiés de Syrie

Plus de onze millions de Syriens sont en fuite, dont la moitié sont des enfants. Caritas Suisse assure depuis 2012 une aide d’urgence et un soutien à long terme pour un montant de 18 millions de francs en Jordanie, en Syrie, au Liban et au nord de l'Irak.

Faire un don ici

Oui, je voudrais soutenir ce projet et faire un don

World map + -

Force de vie

Les enfants ont droit à l'amour, à une protection et une assistance. Pourtant, ils sont des millions à être abusés sexuellement, vendus comme des marchandises ou traumatisés par la guerre. Les enfants handicapés sont abandonnés ou enfermés. Rendez le monde un peu plus juste. Avec un franc par jour seulement, vous permettez à des enfants blessés par la vie de retrouver une force de vie. 

Énormément d’enfants grandissent dans la pauvreté et dans un environnement de violence. Ils sont battus, exploités sexuellement, vendus comme des marchandises ou traumatisés par la guerre. Les enfants handicapés sont abandonnés ou enfermés. Leurs parents ont honte; ils sont trop pauvres ou n’ont pas les moyens de pouvoir prendre en compte les besoins particuliers de leurs enfants. Le parrainage de Caritas «Force de vie» offre à ces enfants protection, prise en charge et soutien, et les accompagne vers une existence autonome et sans violence.


 

Voilà ce que vous rendez possible dans la lutte contre la traite des enfants aux Philippines+-

Aux Philippines, la traite des enfants est l’une des conséquences tragiques de la pauvreté. Dans une énorme détresse, les enfants sont vendus à des trafiquants sans scrupules qui les forcent ensuite à se prostituer ou à travailler comme des esclaves. Caritas s’engage avec succès dans la lutte contre l’exploitation et le trafic des enfants. Les abus sont rendus publics et on explique aux parents ces agissements criminels. Les victimes traumatisées reçoivent protection, conseil, thérapie et soutien pour prendre un nouveau départ dans la vie. le projet


 

Vous soutenez ces autres projets avec un parrainage «Force de vie pour les enfants»+-

Tadjikistan: se développer magré un handicap

Grâce à son projet, très innovant pour le Tadjikistan, Caritas permet à des enfants handicapés de 3 à 10 ans d’accéder à l’éducation dans les mêmes structures que les enfants non handicapés. À l’échelon précédant l’école maternelle, à l’école maternelle et à l’école primaire, les enfants sont individuellement pris en charge par des spécialistes. En outre, le projet effectue un important travail de relation publique pour les droits des enfants handicapés. le projet


 

Colombie: sortir de la violence

Combos, le partenaire de Caritas, s’engage pour les enfants et les jeunes dans les quartiers pauvres dominés par la violence à Medellín, pour qu’ils puissent terminer leur scolarité et qu’ils ne passent pas leur temps libre dans les rues. le projet


 

Cuba: un lieu pour les enfants handicapés

Caritas soutient des enfants atteints du syndrome de Down et d’autres handicaps mentaux, ainsi que leurs familles, dans quatre diocèses. Accompagnés par environ 440 collaborateurs bénévoles, ces enfants reçoivent un accompagnement psychologique et médical dans un espace protégé pour développer leurs capacités. Grâce à Caritas Cuba, les parents peuvent approfondir leurs connaissances sur les besoins spécifiques des enfants handicapés et partager leurs expériences avec d’autres familles qui vivent le même genre de situation.le projet

 

 


 

Palestine: Vaincre la peur

Avec le soutien des parrainages d’enfants de Caritas, l’organisation d’entraide locale YEC ( Youth Empowerment Center ) aide avec succès les enfants et les jeunes de Gaza depuis 2008. Ses activités principales consistent dans la prise en charge psychosociale, des programmes de santé publique pour enfants et l’élargissement de l’offre de formations. L’organisation est basée en ville de Gaza et possède trois centres au nord et trois stations dans des jardins d’enfants et des écoles. Actuellement, YEC emploie 40 collaborateurs des domaines de la psychologie, de l’éducation et de la santé. le projet


 

Bolivie: perspectives pour les enfants abandonnés

Le partenaire de Caritas, Infante, place des enfants abandonnés dans des familles d’accueil. L’objectif est qu’ils ne soient plus parqués dans des orphelinats; avec la perspective de réintègrer, si possible, leurs familles d’origine ou de trouver des parents d’adoption. De plus, Infante fait un travail de lobbying en faveur des droits de l’enfant. Des groupes d’enfants et de jeunes des banlieues pauvres de Cochabamba s’engagent pour que l’on respecte leurs droits et leur intégrité psychique et physique. le projet