Demande de soutien de Caritas pour l’Éthiopie

Une existence assurée pour les petits paysans

 
 
 
 

Notre objectif commun : 500 000 francs pour assurer l’existence des petits paysans

Ensemble, nous pouvons changer la vie de ces petits agriculteurs et les aider à surmonter leur pauvreté par eux-mêmes. Nous vous sommes reconnaissants de votre aide : elle nous permet de couvrir le déficit de financement de notre projet en Éthiopie. Et nous sommes heureux de votre demande d’informations complémentaires. Avec la crise du coronavirus, la situation des petits agriculteurs s’est aggravée. Ils ont donc d’autant plus besoin de savoir qu’ils peuvent compter sur une aide.

 

 

État actuel au 5 juin 2020

 

Votre aide rend possible mon travail en faveur des familles de petits paysans

« Je m’appelle Ahmed Hamid Salia. Je travaille pour Caritas Suisse depuis trois ans. Je collabore étroitement avec les petits agriculteurs de la région de Bale ; je les aide à tirer davantage de revenus de leur production de café et de miel sauvage que l’on trouve dans la forêt. Ma tâche est de les motiver et de leur permettre d’aller de l’avant par leurs propres moyens. Le système des coopératives me permet de former, de conseiller et d’encadrer de nombreux petits agriculteurs en même temps. C’est un bonheur pour moi de pouvoir aider ces personnes avec mes connaissances, grâce à vous. »

 

Crise du coronavirus en Éthiopie

Les familles de petits paysans sont très vulnérables face à la crise sanitaire actuelle. Elles manquent des moyens de base pour se protéger contre le Covid-19 — pas d’eau potable, pas de savon, et même les connaissances de base en matière d’hygiène manquent. Les familles vivent dans des espaces restreints, ce qui augmente le risque d’infection. D’autre part, le système sanitaire est très défaillant, et il n’est pas accessible aux habitants des régions isolées.

L’Éthiopie est en état d’urgence et donc tout le pays vit en confinement. Les prix des denrées alimentaires et des autres biens de la vie quotidienne ont beaucoup augmenté. Dans tous les projets en Éthiopie, une partie du budget est actuellement consacrée à la gestion de la crise du coronavirus.

Il s’agit d’une aide nécessaire pour les petits paysans et leurs familles. On les informe du danger actuel, on les forme aux pratiques d’hygiène et on les ravitaille en eau propre et savon. Nous sommes contraints de démarrer le projet plus lentement que nous le souhaiterions. Cependant, grâce à l’ancrage de Caritas Robe, notre partenaire sur place, nous pouvons lancer dès à présent certaines des activités prévues. Une fois le confinement levé, nous reprendrons les opérations et mettrons en œuvre les autres mesures, notamment la formation.

 

 

Un grand merci pour votre soutien !

 

Votre don est efficace !

 

Impressionen aus dem Projekt

1 / 8