Navigation mit Access Keys

 
Kosovo

Les petits fruits et le miel permettent de vivre

Dans l’arrière-pays montagneux de Prizren, de nombreuses personnes ne vivent que de l’exploitation de petits domaines. Le projet soutient 250 familles dans la production de petits fruits et de miel et dans la récolte de plantes aromatiques, et conseille quatre organisations de producteurs.

 

Pays/région
Sud-ouest du Kosovo, régions de Prizren et Štrpce


Groupe cible
250 familles de producteurs et les organisations locales de producteurs (1'750 personnes pour des familles de 7 personnes en moyenne)


Budget nécessaire
CHF 1'324'380


Durée du projet
Du 01.07.2015 au 31.12.2018


Numéro du projet
P150053


Objectif du projet
L'arrière-pays montagneux de Prizren et Štrpce, une commune ethniquement mixte, sont des régions dans lesquelles seule l'exploitation de petits domaines agricoles peut garantir un revenu régulier à de nombreuses personnes. Le projet soutient 250 familles dans la production de petits fruits et de miel et dans la récolte de plantes aromatiques. Quatre organisations de producteurs sont conseillées et deviennent autonomes.


Responsable du projet
Sandra Ege, Tél: 041 419 22 13, segeto make life hard for spam bots@to make life hard for spam botscaritasto make life hard for spam bots.ch


Département
Asie / Europe

 
 

De quoi s’agit-il?

L’agriculture constitue traditionnellement la source principale de revenus de la majorité de la population du Kosovo. Quelque 60 % des habitants de ce pays vivent dans un environnement agricole. L’agriculture fournit du travail à de nombreuses personnes et apporte une importante contribution au PIB et aux exportations. La situation des habitants des régions rurales s’est très sensiblement dégradée après la guerre de 1999, qui a détruit une grande partie des infrastructures agricoles. On a assisté à un accroissement de l’émigration vers les zones urbaines et vers l’étranger.

Le projet a donc pour but d’améliorer durablement la situation économique de la population rurale et de limiter ainsi la migration. Depuis 2009, Caritas Suisse mène un programme agricole au Kosovo, qui se concentre sur les deux communes voisines de Prizren et de Štrpce. Celui-ci a joué un rôle central dans la création et le développement de quatre organisations locales de producteurs dans la région du projet : Zhupa Med (production de miel, Prizren), Sarski Roj (production de miel, Štrpce), Agro Red Gold (production de petits fruits, Prizren), Sarska Malina (production de petits fruits, Štrpce). Il a ainsi été possible d’augmenter la production de petits fruits et de miel et d’en améliorer la qualité et les possibilités de commercialisation.

Une évaluation conduite en 2011 a confirmé que, en mettant sur pied ces organisations de producteurs, Caritas a fourni une contribution importante à un développement durable de ces villages éloignés. Il a été jugé très positif que les producteurs soient prêts à poursuivre leur collaboration et à investir dans le développement et qu’ils soient intéressés à échanger leurs expériences dans l’ensemble de la zone du projet et à contribuer ainsi à la coopération entre les Bosniaques, les Goranes et les Albanais. En outre, le rôle des femmes a été renforcé dans les organisations de producteurs. Le projet n’a donc pas eu des effets que sur l’économie, mais aussi sur la construction de la paix et sur les droits des femmes.

 

Que faisons-nous?

D’une part, au moins 250 familles peuvent commencer à produire des petits fruits ou du miel et, d’autre part, le projet continuera à se concentrer sur la collaboration avec les organisations de producteurs. Le but est que ces organisations atteignent un niveau de développement qui leur permette d’agir de façon autonome après la fin du soutien. Le présent projet vise également à intensifier la collaboration entre les organisations locales de producteurs de petits fruits et à fonder une organisation régionale de producteurs de petits fruits. Ainsi, seront posés de bonne heure les jalons pour une organisation faîtière nationale des producteurs de petits fruits (selon le modèle de l’organisation faîtière de Bosnie-Herzégovine).

Une meilleure organisation de la production permettra aux producteurs de la région du projet de positionner leurs produits sur le marché de façon plus compétitive et de réaliser ainsi un revenu plus élevé. Il est surtout important que les producteurs puissent s’appuyer sur un conseil bien organisé et aient accès à des possibilités d’investissement. C’est pourquoi une organisation de micro-crédits, qui doit encore être sélectionnée, deviendra un partenaire important du projet (en plus des quatre organisations de producteurs). Les producteurs, actuels et nouveaux, obtiendront des crédits à des conditions équitables, ce qui leur permettra de lancer et de développer leur propre production. Cette mesure et un conseil de haute qualité réduiront le risque de pertes des producteurs. Il s’agit de mettre en place une source sûre de revenus réguliers pour les petits producteurs.

Le projet créera une production régionale de plants et permettra de mettre à disposition des producteurs des moyens de production. En outre, l’établissement de normes pour la production de petits fruits (production intégrée, PI) et de miel (bio) constituera un autre pilier du projet. Ces normes renforceront la présence des producteurs sur le marché domestique et leur ouvriront de nouvelles possibilités d’exportation.

Le programme profite des expériences faites dans le programme agricole très semblable que Caritas a conduit en Bosnie-Herzégovine (BiH), lequel a connu un grand succès. Les expériences et les enseignements que Caritas a tirés de ce dernier projet sont adaptés au contexte du Kosovo, dont les spécificités locales sont prises en compte. Globalement, les deux contextes sont très semblables, tant du point de vue climatique qu’économique, ce qui aide à définir d’emblée correctement les axes principaux. Les deux programmes (BiH et Kosovo) sont suivis par les mêmes experts. Il faut répliquer au Kosovo le succès obtenu en Bosnie-Herzégovine. Les projets agricoles de Caritas Suisse en Bosnie-Herzégovine et au Kosovo sont d’importance régionale (stratégie régionale Ouest des Balkans). L’exploitation de ces synergies donne de la sécurité et de la stabilité pour le développement du programme au Kosovo.

 

Votre don

Contenu de replacement