Navigation mit Access Keys

 

Sécurité alimentaire et marchés

L’accès à de la nourriture saine en suffisance est un droit humain. Caritas Suisse permet à des petits paysans d’accroître leur production de façon durable et respectueuse de l’environnement. Elle investit dans le développement de systèmes commerciaux pour leur permettre d’écouler leurs produits sur les marchés locaux à des prix équitables. 

 

Malgré une production vivrière mondiale suffisante, la faim reste une triste réalité : 800 millions de personnes dans le monde sont toujours sous-alimentées. Plus de 160 millions d’enfants de moins de 5 ans sont trop petits pour leur âge, parce qu’ils n’ont pas assez à manger. La moitié vivent en Asie, un tiers en Afrique.

Plus d’un tiers de la population mondiale, soit environ 2,7 milliards de personnes, gagnent leur vie à travers l’agriculture, en grande majorité sur de petites exploitations de moins de deux hectares. Les petits paysans fournissent la majeure partie des vivres produits dans les pays en développement. C’est pourquoi une lutte efficace contre la faim et la pauvreté se doit de les placer au centre.

Les crises humanitaires provoquées par les conflits et les dangers naturels, l’accès insuffisant aux terres cultivables, les relations commerciales inéquitables et le manque de services marchands, de même que l’accès insuffisant à l’eau, aux réseaux de transport, aux conseils agricoles ou aux services vétérinaires, rendent plus aléatoire la sécurité alimentaire des paysans. Le changement climatique représente une autre menace : la hausse des températures, l’intensité de plus en plus forte des catastrophes et les fluctuations des précipitations ont d’ores et déjà de profondes répercussions sur la production.

Caritas Suisse s’engage pour le développement agricole depuis plus de trois décennies. Elle soutient une gestion durable des ressources naturelles telle que les sols, l’eau et la flore, promeut la préservation de la diversité biologique, ainsi qu’une agriculture écologique diversifiée. Concrètement, Caritas contribue par ses programmes à améliorer la fertilité des sols et à assurer un approvisionnement convenable en semences. Elle soutient la formation et la formation continue par des services de conseil agricole et défend les intérêts des plus pauvres sur le plan politique, en s’engageant par exemple pour le maintien des pâturages en terrains communaux. Grâce à ces mesures, les paysans peuvent produire davantage de denrées plus nourrissantes qui bénéficient aussi aux marchés locaux et donc à la population non paysanne.

Caritas encourage en outre le développement de systèmes de commercialisation des produits agricoles plus équitables. Il faut renforcer la défense des intérêts des consommateurs et des exploitants, afin de voir apparaître des marchés tenant compte de leurs besoins. Car il est important de relier les personnes les plus vulnérables et les plus marginalisées aux marchés, pour leur assurer à long terme un revenu suffisant et des conditions de vie dignes. 

 
 

Projets dans le domaine sécurité alimentaire et marchés

 

Plus d'informations

  • Prospectus : Sécurité alimentaire et marchés
    Format de fichier: pdf / 290 Ko
    L’accès à une nourriture suffisante et saine est un droit humain. Nos programmes permettent aux petits paysans et aux communautés exploitant du bétail de gérer durablement leurs ressources naturelles et d’améliorer leur accès à une alimentation équilibrée. Download

Contenu de replacement