Haïti : Projet P180067

La sécurité alimentaire au Nord-Ouest est renforcée

 
 

Contexte et problématique

En Haïti, la situation alimentaire est généralement précaire. Le pays le plus pauvre de l'hémisphère occidental n'est pas en mesure de nourrir la moitié de sa population. 80 % de la population vit sous le seuil de pauvreté, dont les trois quarts dans les zones rurales. La malnutrition et la sous-alimentation sont répandues. L'économie du pays est très faible et le système politique très instable. Les catastrophes naturelles destructrices aggravent massivement la situation. La zone du projet dans le département Nord-Ouest est l'une des régions les plus pauvres. Les trois communautés cibles de Port-de-Paix, Anse-à-Fôleur et Saint-Louis-du-Nord sont non seulement structurellement défavorisées, mais aussi particulièrement touchées par les séquelles des derniers ouragans, les sécheresses récurrentes et les inondations régulières.

Dans la zone du projet, 49,1% de la population est à risque de malnutrition aiguë ou de sous-alimentation. Les familles pauvres ne peuvent plus se permettre d'acheter des aliments nutritifs en raison de la hausse des prix. Dans les communautés touchées, 5 % des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition aiguë et 22 % de malnutrition chronique. La malnutrition chronique entraîne un retard de croissance, voire des troubles du développement chez l'enfant.

 

Nos objectifs

Dans les communautés de Port-de-Paix, Anse-à-Fôleur et Saint-Louis-du-Nord, le projet promeut le développement de services permettant à la population pauvre d'assurer son propre approvisionnement alimentaire à long terme. L'amélioration de la gouvernance augmentera la production agricole.

 

Notre impact

Le projet encourage la gestion conjointe des bassins versants. Toutes les parties prenantes dont l'approvisionnement en eau est lié au même bassin versant sont prises en compte et la lutte contre l'érosion est prioritaire. Afin de sensibiliser les jeunes générations, des sensibilisations sur la nutrition, l'hygiène et l'alimentation seront organisés dans 15 écoles à travers des pépinières et des jardins écoles.

La disponibilité et l'accès aux aliments seront améliorés par le renforcement des chaînes de valeur. L'achat, le stockage et la commercialisation des semences sont coordonnés par des organisations locales d'entraide. Le projet encourage également la création de micro-entreprises dans le cadre des activités de renforcement de mutuelles de solidarités et rénove d'importantes routes pour garantir l'accès aux marchés.

En collaboration avec les centres de santé locaux, le projet distribue des coupons aux familles ayant des enfants en situation de malnutrition. Ils peuvent échanger ces coupons contre de la nourriture locale sur les marchés locaux.
Les activités génératrices de revenus et la protection des sols renforcent la résilience de la population. Cette diversification passe par l’apprentissage de techniques agricoles améliorées, l'introduction de races de chèvres et de volailles mieux adaptées et le renforcement de la filiere café et de cacao.               

 

Thématiques et approches

Le projet vise à améliorer les revenus des familles bénéficiaires, mais prend également en compte la question du climat de manière forte, puisque l'agriculture doit être promue de manière écologique pour obtenir une amélioration durable. Grâce à la technique "Terra Preta", les sols peuvent être fertilisés avec des déchets de production et de cuisine, du charbon et des excréments d'animaux et redevenir fertiles. Les approches agroécologiques, ainsi que l'agroforesterie, permettent d'augmenter la production alimentaire sans épuiser les sols et les autres ressources nécessaires. Les méthodes utilisées dans "Make Markets work for the Poor" permettent d'analyser les systèmes de marché dans la région du projet d'une manière holistique et de commencer là où un changement profitera aux groupes de population vulnérables. Caritas Suisse met en œuvre le projet en étroite collaboration avec le gouvernement local et les comités communautaires et travaille avec deux organisations partenaires locales bien établies sur le terrain. 

 

Projet P180067

Thème
Revenu


Durée
15.12.2018 – 30.11.2022


Budget
6'640'606 francs suisses


Régions du projet
Haïti, département Nord-Ouest, Communes de Port-de-Paix, Anse-à-Fôleur et Saint-Louis-du-Nord


Groupes cibles

  • 3000 ménages avec enfants malnutris
  • 3000 élèves
  • 300 commerçants
  • 3095 autres personnes vulnérables
  • 5130 personnes bénéficiant du cash for work

Au total 14'525 ménages bénéficieront directement de ce projet.


Financé par
SDC, EU

 

Votre don

 
This document has been produced with the financial assistance of the European Union. The contents of this document are the sole responsibility of Caritas Switzerland and can under no circumstances be regarded as reflecting the position of the European Union.
 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des impôts.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS