Navigation mit Access Keys

 
Brésil

Aide aux enfants des rues et aux enfants en danger

Quatorze enfants et adolescents sont tués chaque jour dans les rues du Brésil. Cette tragédie est le fruit de la pauvreté. La criminalité en bande, la prostitution, les drogues et la violence policière font partie du quotidien d’innombrables enfants des rues. Caritas leur offre un refuge, leur fournit des repas, un hébergement et des soins médicaux et leur propose des cours de rattrapage, des formations professionnelles, des offres de loisirs et de l’aide dans la recherche d’un travail. Par des mesures ciblées, Caritas évite que des enfants menacés ne se retrouvent dans la rue et elle s’engage, au niveau politique, pour les droits des enfants.

 

Pays / région / lieu
Brésil, trois projets à Rio de Janeiro, à Recife et dans le nord/nord-est du pays


Groupe cible
1800 enfants et adolescents à Rio de Janeiro, 650 enfants et adolescents à Recife, 400 enfants et adolescents dans le nord/ nord-est du Brésil


Budget nécessaire
Environ 597 000 francs par année


Durée du projet
Projet de parrainage d'enfants à long terme


Numéro du projet
P170004 (Rio de Janeiro), P160029 (Recife) et P170010 (nord/nord-est)


Objectif du projet
Les enfants des rues quittent la rue. Les conditions de vie des enfants et des adolescents menacés et de leurs familles sont améliorées afin d'éviter que les enfants ne se retrouvent dans la rue.


Responsable du projet
Esther Belliger, Tél.: 041 419 24 41; ebelligerto make life hard for spam bots@to make life hard for spam botscaritasto make life hard for spam bots.ch


Département
Afrique / Amérique latine

 
 

De quoi s’agit-il?

Au Brésil, les infrastructures, le niveau de vie et le niveau de formation se sont fortement améliorés ces dernières années. Le développement de l’économie brésilienne n’a cependant de loin pas profité à tous les groupes de population. Des millions de personnes vivent dans des bidonvilles. Un tiers de la population est pauvre.

Chaque jour, 14 enfants et adolescents sont tués dans les rues du Brésil. Cette tragédie est le fruit de la pauvreté. La législation brésilienne assure certes une protection étendue aux enfants et leur garantit le droit à la santé, à la formation, à la formation professionnelle, à l’alimentation et à la liberté. Les enfants sont censés être protégés de la discrimination, de l’oppression, de la violence et de l’exploitation. En réalité, les enfants et les adolescents sont exposés à la violence, ils sont contraints de travailler et font l’objet de trafics. Nombre d’entre eux sont exclus de la société. Ils quittent l’école prématurément et l’accès à la vie professionnelle leur est fermé, ce qui les conduit à s’impliquer dans le commerce de drogue, à prendre part à des conflits de bandes et à se prostituer. Le risque de se retrouver dans la rue est grand. Nombre d’entre eux ne parviennent pas à sortir de ce cercle vicieux.

 

Que faisons-nous?

Caritas Suisse et ses organisations partenaires São Martinho, Caritas Brésil et le Grupo Ruas e Praças (GRP) soutiennent depuis de nombreuses années des enfants et des adolescents qui grandissent dans un milieu de violence et d’exclusion ou qui vivent dans la rue.

Aide aux enfants des rues de Rio de Janeiro
São Martinho soutient chaque année quelque 1800 enfants et adolescents qui vivent dans la rue ou qui courent le risque de s’y retrouver. Dans le centre de São Martinho, les enfants des rues peuvent prendre un repas et se doucher, recevoir une aide médicale et bénéficier d’une assistance juridique. Une gamme étendue d’activités de loisirs leur offre une occupation adéquate. Les enfants qui rencontrent des problèmes scolaires reçoivent des leçons d’appui. Les enfants cultivent ensemble un grand potager. Le but est de réintégrer dans leurs familles les enfants qui vivent déjà dans la rue. Dans le projet « Intégration dans le marché du travail », les adolescents sont préparés à un futur emploi et placés dans des entreprises privées où ils peuvent acquérir une formation élémentaire.

Aide pour les enfants du nord et du nord-est du Brésil
Les enfants et adolescents vivant dans la grande pauvreté auxquels Caritas propose diverses activités de formation et de loisirs en vue de leur éviter de se retrouver dans la rue ont entre 6 et 18 ans. La danse, le théâtre, le sport, la musique ou l’artisanat leur permettent de vivre des moments de joie et d’amitié. Ils sont soutenus lorsqu’ils rencontrent des problèmes scolaires. Les adolescents sont accompagnés lors de leur entrée dans la vie professionnelle ou dans des écoles du degré post-obligatoire. Le travail en matière de droit des enfants revêt une grande importance. Les cas de violence contre les enfants sont documentés et suivis par les responsables du projet. Caritas mobilise la population contre l’exploitation sexuelle des enfants et les violences dont ils sont victimes. Elle les aide ainsi à défendre eux-mêmes leurs droits.

Aide aux enfants de Recife
Les travailleurs de rue du Grupo Ruas e Praças vont à la rencontre des enfants des rues et les incitent à venir au centre, qui leur offre la possibilité de manger, de dormir et de se doucher dans un environnement protégé. Les enfants peuvent aussi participer à diverses activités de loisirs. Lors d’entretiens, les spécialistes aident les enfants à réfléchir à leur situation et à faire des démarches pour en sortir. Ils aident les adolescents à entrer dans le monde du travail.

 
 

Contenu de replacement