Éthiopie

Aide aux personnes touchées par la crise au Tigré

Un violent conflit déchire le nord de l’Éthiopie depuis novembre 2020. Plus de deux millions de personnes ont dû prendre la fuite et la situation humanitaire dans la région se dégrade de manière alarmante. Caritas Suisse fournit une aide d'urgence au Tigré.

 

Début novembre 2020, les tensions qui couvaient depuis longtemps entre le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) et le gouvernement éthiopien se sont intensifiées. Depuis lors, le conflit ouvert qui déchire le nord de l’Éthiopie s’est mué en une crise complexe. 

La situation humanitaire dans la province du Tigré, voisine de l’Érythrée, était déjà critique avant le conflit militaire: le manque de précipitations et l'invasion de criquets avaient mis en difficulté un million de personnes dans cette région. Le conflit a encore aggravé la situation en chassant déjà plus de deux millions de personnes de chez elles, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA). Elles laissent derrière elles leur emploi, leurs terres et leur bétail, perdant ainsi leurs moyens de subsistance. À ce jour, plus de 60 000 personnes ont cherché refuge au Soudan. Mais la plupart ont fui à l’intérieur du Tigré, vers des villes d’une certaine importance comme Shire, Adwa, Adigrat et Mekele.

 
 

Conditions de vie très précaires

Pour survivre, les personnes déplacées dépendent principalement de la population locale du lieu où elles arrivent. Ce qui accroît à nouveau la pression sur la sécurité alimentaire et les ressources locales. La précarité alimentaire touche plus de cinq millions de personnes ou près de 90 % de la population du Tigré. Les infrastructures, comme les systèmes d’approvisionnement en eau, les écoles et les hôpitaux, ont été en grande partie détruites ou ne fonctionnent plus, par manque de personnel et d’équipement.

La situation toujours instable empêche de labourer les champs avant la saison des pluies, ce qui permettrait de réduire la pénurie de nourriture à court terme. Des biens aussi essentiels que l'eau potable et les articles d'hygiène personnelle font défaut. Les conditions sanitaires précaires favorisent la propagation de maladies infectieuses comme le choléra ou le coronavirus. Les centres d’hébergement provisoire, comme les écoles, sont surpeuplés.

Mesures d’aide d’urgence au Tigré

La légère amélioration des conditions de sécurité a permis en juin 2021 d’intervenir directement dans certaines régions du Tigré. Avec son partenaire local le diocèse d’Adigrat (ADCS), Caritas Suisse a démarré son aide d’urgence : les personnes déplacées qui ont trouvé refuge dans des abris de fortune construits en urgence reçoivent le nécessaire pour cuisiner, dormir et des articles d’hygiène. Les mesures se concentrent surtout sur les groupes particulièrement vulnérables tels que les femmes et les enfants. À moyen terme, il s’agit de réhabiliter l'approvisionnement en eau, de construire des installations sanitaires et de relancer l'agriculture, si les conditions de sécurité le permettent. Pour atténuer les conséquences à long terme, il faut absolument agir maintenant.

 

Votre don

 

Plus d'informations sur l'aide de Caritas

 
 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des impôts.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS