Haïti

Aide aux victimes de l'ouragan Irma en Haïti

En septembre 2017, l’ouragan Irma a occasionné en Haïti d’importants dégâts aux maisons surtout dans les campagnes. La situation alimentaire est devenue encore plus tendue qu’elle ne l’était auparavant. Caritas Suisse soutient la population du district de Plaisance, dans le nord du pays, à reconstruire les bases de l’existence.

 

Lorsque, dans la soirée du 7 septembre 2017, l’ouragan Irma a balayé la côte nord d’Haïti, le pays, l’un des plus pauvres de la planète, commençait tout juste à se relever de l’ouragan dévastateur Matthew, qui l’avait frappé une bonne année auparavant. Même si Haïti n’était pas directement sur la route d’Irma, l’ouragan a tout de même provoqué de gros dégâts à l’agriculture et aux maisons. Dans la partie nord du pays, les récoltes ont même été largement détruites. Sur la côte, les inondations et les vents violents ont emporté près de 40 % des cultures de légumes et de haricots, les bases de l’existence des habitants.

Des collaborateurs de Caritas se sont rendus sur place tout de suite après la catastrophe. En collaboration avec la Caritas régionale de Cap-Haïtien, nous avons mené à bien un projet qui s’est achevé avec succès en 2018, visant à aider les gens à restaurer les terres cultivées, d’une part, et à contrer le risque de choléra, d’autre part. 

 
 

Aujourd’hui : assurer l’existence et renforcer la capacité à résister aux catastrophes

Des traces de l’ouragan Irma sont encore visibles aujourd’hui. Certains habitants ne sont toujours pas en mesure de cultiver leurs terres agricoles et de gagner leur vie. 
Caritas Suisse a donc lancé avec la Caritas de Cap-Haïtien un nouveau projet qui doit aider d’autres familles, en particulier des familles pauvres et défavorisées, à assurer leurs moyens de subsistance en cultivant des légumes et des fruits. Les bénéficiaires suivent une formation sur le compostage et les méthodes de lutte contre les parasites. Caritas leur distribue des semences et leur donne des conseils professionnels sur la plantation et la culture des champs afin que la prochaine récolte soit aussi rapide et abondante que possible.  

La zone du projet autour de Plaisance, près du Cap-Haïtien, est située dans un corridor cyclonique et n’est jamais tout-à-fait tranquille. Et donc, pour que la population puisse réagir plus rapidement et plus efficacement aux futures catastrophes, Caritas, en collaboration avec la population et les acteurs locaux, effectue une analyse des risques et élabore un plan d’urgence. Et les deux organisations organisent des manifestations de sensibilisation et des exercices des pratiques à adopter en cas d’urgence.

Le projet court jusqu’au 31.3.2021.

 

Votre don

 
 

Galerie: le sud d'Haïti après l'ouragan

 
Haiti: Hurrikan Matthew Oktober 2016
Gerda Milien, 36 mit ihrem Sohn Waldler Rochlen, 8, in ihrem vom Hurrikan zerstörten Haus in Roche-à-Bateau. (c) Marie Arago/Catholic Relief Services
Haiti: Hurrikan Matthew Oktober 2016
Ein Junge in der vom Hurrikan zerstörten Gegend der Stadt Port-Salut, Haiti. (c) Marie Arago/Catholic Relief Services
Haiti: Hurrikan Matthew Oktober 2016
Bernadette Moses in ihrem von Hurrikan Matthew zerstörten Haus. (c) Marie Arago/Catholic Relief Services
Haiti: Hurrikan Matthew Oktober 2016
23. November 2016: Verteilung von Nahrungsmitteln in Arniquet, Region Les Cayes. (c) Caritas Schweiz
Haiti: Hurrikan Matthew Oktober 2016
Die Kirche in Roche-à-Bateau. (c) Marie Arago/Catholic Relief Services
Haiti: Hurrikan Matthew Oktober 2016
Zwei Jungen in Roche-à-Bateau (mit der haitianischen Flagge), die ihr Zuhause verloren haben. (c) Marie Arago/Catholic Relief Services
Haïti: Cyclone Matthew octobre 2016
Roche-à-Bateau, Haïti. (c) Robyn Fieser/Catholic Relief Services
Haiti: Hurrikan Matthew Oktober 2016
Jonas Abouj, 33, beginnt, aus den Überresten seines Hauses ein neues Zuhause aufzubauen für seine Familie in Carpentier, Haiti. (c) Marie Arago/Catholic Relief Services
Haiti: Hurrikan Matthew Oktober 2016
Nerlande Clairveau und ihre Familie erhalten Nahrungsmittel und Hygieneartikel von Caritas Jérémie und anderen Caritas-Organisationen. (c) Caritas Canada/Kelly Di Domenico
Hilfe für die Opfer des Hurrikans Matthew in Haiti
Chantal Philogène lebt mit ihrer Tochter, ihrer Schwester und ihrer Mutter in einem von Caritas Schweiz erbauten Haus in Léogâne. (c) Marie Arago
Haiti: Hurrikan Matthew Oktober 2016
Idson Cerisier und seine Frau Nadege Casseus leben mit ihren drei Kindern in Léogâne in einem von Caritas Schweiz gebauten Haus. (c) Marie Arago
1 / 11
Gerda Milien, 36 mit ihrem Sohn Waldler Rochlen, 8, in ihrem vom Hurrikan zerstörten Haus in Roche-à-Bateau.
(c) Marie Arago/Catholic Relief Services
Ein Junge in der vom Hurrikan zerstörten Gegend der Stadt Port-Salut, Haiti.
(c) Marie Arago/Catholic Relief Services
Bernadette Moses in ihrem von Hurrikan Matthew zerstörten Haus. 
(c) Marie Arago/Catholic Relief Services
23. November 2016: Verteilung von Nahrungsmitteln in Arniquet, Region Les Cayes. 
(c) Caritas Schweiz
Die Kirche in Roche-à-Bateau.
(c) Marie Arago/Catholic Relief Services
Zwei Jungen in Roche-à-Bateau (mit der haitianischen Flagge), die ihr Zuhause verloren haben.
(c) Marie Arago/Catholic Relief Services
Roche-à-Bateau, Haïti.
(c) Robyn Fieser/Catholic Relief Services
Jonas Abouj, 33, beginnt, aus den Überresten seines Hauses ein neues Zuhause aufzubauen für seine Familie in Carpentier, Haiti.
(c) Marie Arago/Catholic Relief Services
Nerlande Clairveau und ihre Familie erhalten Nahrungsmittel und Hygieneartikel von Caritas Jérémie und anderen Caritas-Organisationen.
(c) Caritas Canada/Kelly Di Domenico
Chantal Philogène lebt mit ihrer Tochter, ihrer Schwester und ihrer Mutter in einem von Caritas Schweiz erbauten Haus in Léogâne.
(c) Marie Arago
Idson Cerisier und seine Frau Nadege Casseus leben mit ihren drei Kindern in Léogâne in einem von Caritas Schweiz gebauten Haus.
(c) Marie Arago
 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS