Soudan du Sud

De l’eau et de l’aide pour les habitants du Soudan du Sud souffrant de sous-alimentation

Des années de troubles politiques et de combats armés combinées à des sécheresses ont précipité le Soudan du Sud dans une crise humanitaire et économique. Plus de la moitié de la population souffre aujourd’hui d’une grave pénurie de nourriture. Un désastre auquel s’ajoute un accès insuffisant à l’eau sur l’ensemble du territoire. Caritas améliore les moyens de subsistance de la population dans les régions rurales du sud du pays.

 

Pays / région / lieu
Soudan du Sud / Ikwotos, Torit State, dans la province d'Eastern Equatoria


Groupe cible
Environ 105 000 personnes dans les zones rurales touchées par l'insécurité alimentaire et les pénuries d'eau


Budget nécessaire
1 889 393 francs


Durée du projet
Au 30.08.2022


Numéro du projet
P190052


Objectif du projet
Renforcer la résilience des populations touchées par la sécheresse et la guerre et améliorer leurs moyens de subsistance par la promotion d'une agriculture durable, la création de sources alternatives de revenus, l'accès à l'eau potable et une meilleure hygiène dans les villages et les écoles


Responsable du projet
Pamela Stathakis, Tél : 041 419 22 88, pstathakisnot shown@caritasto make life hard for spam bots.ch

 

Après des décennies de guerre avec le Soudan, le Soudan du Sud a obtenu son indépendance en 2011. Mais cette victoire n’a pas ramené le calme pour autant : le jeune pays a basculé dans un conflit armé interne épousant les lignes ethniques. La population civile sans défense en a aussi beaucoup souffert. Malgré la signature d’un nouveau traité de paix en septembre 2018, le pays n’est encore de loin pas stabilisé.

Ni assez de nourriture, ni assez d’eau potable

À cause du conflit, beaucoup de paysans ont eu peur de cultiver leurs champs. Du fait du manque de récoltes et de l’insécurité politique, les marchés locaux sont vides. La crise économique et la perte de valeur de la livre sud-soudanaise ont contribué à rendre les denrées alimentaires hors de prix. Plus de la moitié de la population ne mange pas à sa faim dans ce pays sans cesse en proie à la sécheresse. Plus d’un million d’enfants de moins de 5 ans souffrent de sous-alimentation. Le manque d’accès à l’eau pose également problème. En effet, ce pays meurtri n’a pas les moyens économiques d’assurer un approvisionnement en eau fonctionnel. Parmi les puits et systèmes d’approvisionnement en eau actuels, beaucoup sont vétustes et ne fonctionnent plus. Les femmes des régions rurales doivent effectuer chaque jour trois à cinq heures de marche, rien que pour aller puiser de l’eau dans des flaques insalubres et des étangs. La consommation d’eau polluée multiplie les cas de maladies diarrhéiques potentiellement mortelles, en particulier chez les enfants.

 

Davantage d'eau, meilleure hygiène, meilleure alimentation

Les enfants restent particulièrement vulnérables. Dans la zone du projet, la région de Torit dans le sud du pays, ils sont gravement touchés par la malnutrition et le manque d'accès à l'eau. C'est pourquoi l'aide de Caritas se concentre sur les enfants.

Caritas Suisse répare les pompes qui ne fonctionnent plus et installe de nouvelles pompes solaires. Dans les écoles, elle répare et agrandit les toilettes et les installations d'eau potable. La formation à l'hygiène est intégrée dans les programmes scolaires afin que les enfants apprennent à prévenir les maladies grâce à une bonne hygiène.

Des bénévoles examinent régulièrement les enfants en bas âge et enregistrent les signes de sous-alimentation. Si nécessaire, ils emmènent à l’hôpital ceux qui souffrent de sous-alimentation aiguë ou entreprennent les démarches requises pour que les enfants obtiennent le bon traitement. Les enfants en bas âge atteints de malnutrition à un stade moins avancé reçoivent des compléments alimentaires.

Caritas aide les mères de famille à planter des potagers et distribue de jeunes plants. Elles apprennent ainsi à planter, récolter et préparer correctement des légumes riches en vitamines et à bien nourrir leurs enfants. Afin de transmettre directement aux enfants des habitudes et des connaissances durables en matière de nutrition, quatorze écoles aménagent également des jardins et plantent des conifères et des arbres fruitiers.

 

Votre don

 
 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS