Bangladesh

Aide aux Rohingyas réfugiés au Bangladesh

Près d'un million de Rohingyas se sont réfugiés au Bangladesh pour échapper à la violence et à l’oppression dont ils sont victimes au Myanmar. Leur situation est précaire. Caritas Suisse assure une aide d’urgence pour 50 000 réfugiés. 

 

Le quotidien des Rohingyas au Myanmar est marqué depuis des dizaines d'années par l'oppression, l'exclusion et la violence. Une attaque de l’armée fin août 2017 a provoqué un exode massif au Bangladesh et près d'un million de personnes, avant tout des femmes et des enfants, ont alors cherché refuge dans la région frontalière près de Cox's Bazar, dans le district de Chittagong, au sud-est du Bangladesh. Ces réfugiés sont sévèrement traumatisés par les violences subies au Myanmar et ont tout perdu.

Mais au Bangladesh aussi, leur situation est très difficile. Soumis à des règles strictes, les réfugiés n’ont pas le droit de travailler, ni de se déplacer librement. La plupart vivent dans une extrême promiscuité et beaucoup de familles doivent dormir sous tentes. Les conditions d'hygiène sont lamentables. Il n’y a que peu d'eau courante ou d’eau potable, et les installations sanitaires font cruellement défaut partout. Des trafiquants d'êtres humains profitent de la situation. "Les femmes et les filles en particulier sont exposées à de gros risques, déclare Amrita Rozario, collaboratrice de Caritas Suisse au Bangladesh. Les besoins sont immenses."

 

L'aide de Caritas Suisse

Depuis 2017, Caritas Suisse apporte son aide au camp de Kutupalong, qui, avec 626 000 habitants sur 16 km2 seulement, est le plus grand camp de réfugiés du monde. En collaboration avec Caritas Bangladesh et avec le soutien de la Chaîne du Bonheur, nous investissons actuellement dans les infrastructures. Au total, 405 cabanes d'une durée de vie d'environ trois ans sont en cours de construction. De plus, 360 huttes temporaires existantes sont transformées et renforcées, et peuvent ainsi également résister aux tempêtes. Les Rohingyas apprennent à construire et à réparer eux-mêmes les huttes. Dans le cadre des programmes d'occupation, 16 kilomètres de routes et de sentiers sont en cours de construction pour donner aux réfugiés la mobilité nécessaire. Cela permet de créer des emplois pour 800 personnes durant 60 jours chacune. Enfin, 425 familles sont orientées vers d'autres organisations et peuvent ainsi recevoir une aide supplémentaire, comme par exemple un soutien psychosocial.

Dans le cadre de projets antérieurs qui ont permis d’améliorer durablement et de manière significative la situation en matière d’hygiène, nous avons réparé 115 puits, 275 latrines et 180 lavoirs avec l'aide d'artisans locaux et formé les résidents du camp à leur entretien. Les égouts et les sentiers ont été améliorés et le terrain a été consolidé.

Caritas a distribué par ailleurs du gaz pour que les familles puissent préparer des repas sans devoir passer des heures à chercher du bois dans les alentours.

Ces diverses mesures ont bénéficié au total à plus de 50 000 réfugiés.

 

Votre don

 

  

 
 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS