Navigation mit Access Keys

 

Un foyer temporaire

Caritas Suisse aide Caritas Grèce à construire des logements sûrs pour apporter un semblant de normalité aux réfugiés arrivés en Grèce, pendant qu’ils attendent d’obtenir des informations sur la suite de leur voyage. Les premières familles ont pu maintenant emménager !

Depuis la fermeture des frontières en mars 2016, plus de 60 000 réfugiés restent bloqués en Grèce. C’est pourquoi Caritas Suisse aide son homologue Caritas Grèce à construire des logements qui offrent une solution de rechange aux campements sommaires et parfois dangereux. Nous transformons à cet effet des bureaux et des immeubles vides.

Début septembre, les premières familles syriennes ont pu emménager dans l’un des bâtiments rénovés à Athènes. Caritas Grèce veille à ce que ces familles obtiennent le soutien dont elles ont besoin pour pouvoir à nouveau subvenir à leurs propres besoins. Le projet, financé par le HCR et réalisé en étroite collaboration avec lui, contribue ainsi à ce que les familles puissent trouver un semblant de normalité au cours de leur périple et attendre dans un environnement sûr la confirmation de la suite de leur voyage dans un autre État européen.

Le projet financé par le HCR prévoit au total 920 lits. Dans un projet supplémentaire de Caritas Suisse et Caritas Grèce, nous en mettrons encore 80 à disposition dès le début 2017. Ces lits bénéficieront à des personnes en fuite ayant particulièrement besoin de protection, comme des femmes en fin de grossesse ou avec des grossesses à risque, des familles avec des nouveau-nés ou des femmes voyageant seules avec des enfants en bas âge.

Contenu de replacement

 

Partager cet article