Yémen

Aide à la survie pour les habitants du Yémen

Le Yémen est le pays au monde qui compte la plus forte proportion de personnes dépendantes d’une aide humanitaire. La situation est catastrophique. Des millions de familles yéménites risquent de mourir de faim. Tandis que le réseau Caritas apporte de l’aide, Caritas Suisse soutient un projet visant à soulager la pire détresse. 

 

« La pire catastrophe causée par l’homme de notre époque se joue au Yémen » : ce sont les Nations Unies qui s’expriment en des termes aussi clairs. Une guerre civile couvait au Yémen depuis 2004, bien avant l’éclatement du conflit dans ce pays qui est l’un des plus pauvres du monde arabe.

Au cours des quatre dernières années, on a assisté à une escalade de la violence, après qu’une coalition militaire emmenée par l’Arabie saoudite est intervenue dans le conflit en mars 2015. Depuis lors, la population civile est devenue le jouet des belligérants et le nombre de morts est estimé à plus de 50 000. Les infrastructures vitales, hôpitaux, points d’eau, terres arables et routes, ont été détruites ou bloquées.

Aujourd’hui, l’économie est à terre, des millions de personnes risquent de mourir de faim, le choléra et la diphtérie se propagent. Presque 4.5 millions de personnes ont dû quitter leur lieu de vie. Selon l’ONU, plus des trois quarts de la population ont besoin d’aide, soit 24 millions de personnes. Le réseau international de Caritas est actif au Yémen. Plusieurs organisations Caritas assurent une aide d’urgence avec différents partenaires.

 

Caritas Suisse aide à Ibb, pour éviter le pire

L’une des localités les plus importantes pour l’approvisionnement du pays est le port de Hodeida, sur la côte ouest. Mais durant l’été 2018, la région a été le théâtre d’opérations de combat généralisées qui ont obligé plus de 600 000 personnes à prendre la fuite. Malgré l’accord de cessez-le-feu conclu en décembre 2018, l’activité du port tourne depuis lors au ralenti, ce qui a provoqué une hausse des prix et fortement accentué la pénurie de nourriture et de carburants. 

 
 

Caritas Suisse finance un projet au sud-est de Hodeida, entre la capitale Sanaa et le golfe d’Aden. La région abrite beaucoup de personnes déplacées qui ont fui les combats à Hodeida. Caritas Suisse fournit à ces personnes, ainsi qu’à la population locale, une aide directe à la survie : avec sa partenaire locale, la Fondation Yamaan, Caritas Suisse distribue de la nourriture et des objets d’usage courant, tels que des articles d’hygiène, des couvertures et des vêtements, dont la population a urgemment besoin. Elle fournit une aide financière pour le logement, des soins médicaux et elle distribue des médicaments. 2600 personnes particulièrement vulnérables bénéficient de ce projet.

 

Votre don

 
 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS