Aide aux réfugiés de Syrie

Aide aux réfugiés de Syrie

Plus de onze millions de Syriens sont en fuite, dont la moitié sont des enfants. Caritas Suisse assure depuis 2012 une aide d’urgence et un soutien à long terme pour un montant de 18 millions de francs en Jordanie, en Syrie, au Liban et au nord de l'Irak.

Faire un don ici

Oui, je voudrais soutenir ce projet et faire un don

World map + -

Pauvreté, faisons-la disparaître!

La force d’une société se mesure au bien-être des plus faibles. C’est pourquoi Caritas a lancé la décennie de la lutte contre la pauvreté: d’ici 2020, la pauvreté doit être réduite de moitié.

Fin 2009, Caritas a lancé la décennie de lutte contre la pauvreté (2010 – 2020) en Suisse, à travers son projet « Réduire la pauvreté de moitié ». L’objectif est de réduire de moitié le nombre des personnes touchées par la pauvreté et de diminuer notablement le risque d'héritage social. La campagne est soutenue par tous les membres de la Conférence des évêques suisses et nombre d’organisations.

Dans sa déclaration «Réduisons de moitié la pauvreté!», Caritas adresse quatre demandes centrales au monde politique et économique: chaque année, la Confédération et les cantons sont appelés à dresser un bilan de ce qu’ils entreprennent pour lutter contre la pauvreté. L’aide sociale doit être déterminée sur la base de principes applicables de manière uniforme à l’échelle nationale. La Confédération, les cantons et l’économie doivent promouvoir la création d’entreprises sociales. Celles-ci offrent un travail et une possibilité d’intégration sociale aux personnes qui ne trouvent plus de place sur le marché de l’emploi. La Confédération et les cantons doivent veiller à ce que toutes les personnes puissent accéder à une formation professionnelle.

Caritas intensifie également son propre engagement dans la lutte contre la pauvreté: l’œuvre d’entraide surveille et contrôle les efforts de la Confédération et des cantons en termes de lutte contre la pauvreté. La pauvreté doit être un sujet d’actualité! Elle renforce son assistance sociale et les aides de transition pour les personnes en situation précaire, augmente le nombre des Épiceries Caritas à 30 magasins et développe l’offre actuelle d'entreprises sociales.

Depuis le début de la campagne, sur l’initiative de Caritas, des motions exigeant un rapport annuel sur la pauvreté ont été déposées dans de nombreux parlements cantonaux. Le service social élargi propose désormais une assistance en cas d’endettement et le nombre des Épiceries Caritas est passé de 19 à 24 à l’heure actuelle.