Navigation mit Access Keys

 

Études sur le démantèlement social

Dans le cadre de son travail politique, Caritas Suisse observe et analyse les développements actuels qui concernent le démantèlement social et formule des recommandations en vue de la lutte contre la pauvreté en Suisse. L’Appel contre le démantèlement social est basé sur les observations de cette étude. 

 
  • Corriger le démantèlement social - vaincre la pauvreté en Suisse
    Format de fichier: pdf / 176 Ko
    Observations de Caritas sur la politique de lutte contre la pauvreté 2016, Caritas Suisse : En 2010 - Année européenne de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale -, Caritas s'est engagée à publier chaque année ses observations sur la politique de lutte contre la pauvreté. Le présent rapport s'intéresse à l'aide sociale et observe l'engagement de la Suisse pour vaincre la pauvreté et mettre en œuvre dans le pays l'Agenda 2030 de développement durable. L'analyse montre que la réforme des Normes de la Conférence suisse des institutions d'action sociale (CSIAS) engagée par cette institution ont conduit à une réduction des prestations et que cette révision n'a pas permis de stopper le démantèlement entrepris par les cantons. Or, les réductions de prestations, qui frappent de plein fouet les personnes touchées par la pauvreté, ont des conséquences préoccupantes. Les droits des personnes en situation de pauvreté sont violés, l'aide personnelle est de plus en plus ténue. Download
  • Les œuvres d'entraide et l'aide sociale publique - de la complémentarité à la subsidiarité ?
    Format de fichier: pdf / 276 Ko
    Une étude mandatée par Caritas Suisse, l'Armée du Salut et la Croix-Rouge suisse : L'aide sociale publique est sous pression. Le nombre de cas augmente. Dans le même temps, toujours plus de cantons et de communes mènent une politique d'économies qui n'épargne même pas l'aide sociale. Dans ce contexte, la question se pose de savoir si les œuvres d'entraide endossent de plus en plus les tâches faisant partie en principe du domaine de compétence de l'aide sociale publique. Ce danger existe, selon l'étude que Caritas Suisse, la Croix-Rouge suisse et l'Armée du Salut ont commandée à Carlo Knöpfel, professeur à la Haute École Nordwestschweiz de travail social. La situation a été analysée entre 2005 et 2015, sur la base d'un sondage en ligne auprès des collaborateurs des œuvres d'entraide, d'études de cas et d'interviews d'experts. L'étude montre que ces dix dernières années, la relation, la forme de collaboration et l'évolution de l'aide matérielle et immatérielle de l'aide sociale publique et des œuvres d'entraide se sont développées dans deux directions très différentes. D'un côté, l'aide sociale publique se concentre de plus en plus sur le versement des prestations financières de soutien, les services sociaux manquent de plus en plus de temps pour l'accompagnement et la prise en charge à long terme. Dans le même temps, les œuvres d'entraide ont étendu leur offre, renforcé leurs services de conseil, et elles s'occupent de plus en plus de questions juridiques liées à l'aide sociale. Dans ce contexte, l'étude formule quatre recommandations aux œuvres d'entraide mandataires de l'étude. Download
  • Hilfswerke und öffentliche Sozialhilfe - von der Komplementarität zur Subsidiarität?
    Format de fichier: pdf / 914 Ko
    Studie im Auftrag von Caritas Schweiz, Heilsarmee Schweiz und Schweizerisches Rotes Kreuz, 2016: Die öffentliche Sozialhilfe steht unter Druck. Die Fallzahlen steigen. Gleichzeitig aber verfolgen immer mehr Kantone und Gemeinden eine Sparpolitik, die auch vor der Sozialhilfe nicht Halt macht. Vor diesem Hintergrund stellt sich die Frage, ob die Hilfswerke immer häufiger Aufgaben übernehmen, die im Grunde von der öffentlichen Sozialhilfe wahrgenommen werden müssten. Dem geht die Studie nach, die Caritas Schweiz, Schweizerisches Rotes Kreuz und Heilsarmee bei Carlo Knöpfel, Professor an der Fachhochschule Nordwestschweiz, Hochschule für Sozialarbeit, in Auftrag gegeben. Anhand einer Online-Befragung von Hilfswerk-Mitarbeitenden, konkreten Fallstudien und Experten-Interviews wurde eine Analyse für die Jahre 2005 bis 2015 erstellt. Die Untersuchung zeigt, dass sich das Verhältnis, die Form der Zusammenarbeit und die Entwicklung der materiellen und immateriellen Hilfe der öffentlichen Sozialhilfe und der Hilfswerke in den letzten zehn Jahren in zwei sehr unterschiedliche Richtungen entwickelt haben. Die öffentliche Sozialhilfe muss sich mehr und mehr auf die Auszahlung der finanziellen Unterstützungsleistungen konzentrieren, für eine längerfristige Begleitung und Betreuung fehlt immer häufiger die Zeit. In der gleichen Phase haben die Hilfswerke ihre Angebotspalette ausgeweitet, die Sozialberatung gestärkt und sich zunehmend auch mit Fragen des Sozialhilferechts beschäftigt. Vor diesem Hintergrund formuliert die Studie zuhanden der Hilfswerke vier Handlungsempfehlungen. Download

Contenu de replacement